Le purgatoire. Un lieu toujours exploré

9 novembre 2012
Par

Que sait-on aujourd’hui de l’histoire du purgatoire ?

Sous la direction de Guillaume Cuchet, membre de l’Institut universitaire de France et maître de conférences à l’université Lille III-Charles de Gaulle et déjà auteur du Crépuscule du purgatoire (A. Colin, 2005), l’ouvrage questionne l’invention de ce dogme, sa dynamique, son système qui ne se limite pas aux seules vues catholiques. C’est tout un rapport au monde de la société occidentale qui se dessine.

Pourquoi le purgatoire, ce « troisième lieu » de l’au-delà catholique, entre enfer et paradis, dont les croyants eux-mêmes ne parlent plus guère, a-t-il fait l’objet depuis les années 1970 d’un si grand nombre de travaux parmi les historiens ? Comment comprendre cet étrange tropisme qui les a poussés à compter indéfiniment les messes, les indulgences, les legs pieux, les confréries, comme si de ces curieuses opérations devait sortir quelque leçon fondamentale sur l’histoire profonde des sociétés européennes ?

Cet ouvrage entend faire le bilan de ces recherches françaises et étrangères tout en poursuivant deux objectifs principaux.

Le premier est d’embrasser toute l’histoire du purgatoire, de sa « naissance » (pour reprendre le titre d’un ouvrage célèbre de Jacques Le Goff) à son effacement actuel en incitant chacun des contributeurs à replacer sa période référence dans un cadre plus large et à réfléchir sur les continuités et les discontinuités qu’elle révèle.

Le second est de profiter de la maturité érudite et problématique du dossier pour proposer, avec la collaboration de spécialistes venus d’autres disciplines, des lectures susceptibles d’en renouveler l’approche.

Il en ressort un tableau d’ensemble de la fortune d’un dogme qui, depuis son « invention » au Moyen Âge et jusqu’à une date relativement récente, a puissamment structuré l’imaginaire, la religion et le rapport aux morts des populations de culture catholique européennes.

Sommaire

Guillaume Cuchet : Introduction.

Première partie. La naissance du purgatoire.

Jérôme Baschet : Le nom, (l’âme) et le lieu. Autour de La naissance du Purgatoire de Jacques Le Goff.
Jacques Chiffoleau : Quantifier l’inquantifiable. Temps purgatoire et désenchantement du monde (vers 1270-vers 1520).
Pierroberto Scaramella : De l’image de piété aux âmes comme intercesseurs. Développement, résistances et affirmation du purgatoire dans la vie religieuse italienne du premier âge moderne (XVe-XVIIe siècles).

Deuxième partie. Le purgatoire entre Réforme et Contre-Réforme.

Marc Venard : Purgatoire et indulgences, même combat, au début du XVIe siècle.
Daniela Solfaroli Camillocci : La grande rôtisserie des nécromants Le discours réformé autour du purgatoire au XVIe siècle, entre polémique religieuse et défi pédagogique.
Yves Krumenacker : Un purgatoire protestant : Marie Huber.
Marie-Hélène Froeschlé-Chopard : Les confréries du purgatoire aux XVIIe et XVIIIe siècles.
Régis Bertrand : Un feu qui couve ? Le purgatoire entre Louis XVI et Louis-Philippe.

Troisième partie. Le purgatoire entre crise et renouveau.

Philippe Boutry : Entre enfer et indulgence. Latence et puissance du purgatoire à l’âge des missions de la Restauration.
Guillaume Cuchet : Le grand retour du purgatoire.
Jacqueline Lalouette : Le purgatoire dans les cantiques. Entre rareté et tradition (du Premier Empire à la veille du concile de Vatican II).
Claude Langlois : « Le feu de l’amour est plus sanctifiant que celui du purgatoire ». Les paradoxes de Thérèse de Lisieux.
Antoinette Guise-Castelnuovo : Lorsque la mort est une grâce. Conjectures sur l’au-delà au chevet des mourants.
Isabelle Saint-Martin : L’imaginaire visuel du purgatoire (XIXe-XXe siècle).

Quatrième partie. Lectures.

Bernard Sesboüé s.j. : Dogme et théologie, dévotion et pastorale. À propos du purgatoire.
Danièle Hervieu-Léger : Entre négation et personnalisationLa gestion du mourir dans l’ultramodernité.
Guillaume Cuchet : Conclusion.
Michel Vovelle : Épilogue – Retour sur un itinéraire historiographique : de la Vision de la mort sur les retables provençaux au Purgatoire ou le travail du deuil en passant par la Piété baroque.

Guillaume Cuchet (dir.), Le purgatoire. Fortune historique et historiographique d’un dogme, Paris, éd. de l’EHESS (En temps & lieux), 2012, 336 p., 23 €


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Posté dans : Livres

Laisser un commentaire

Vous devez être authentifié pour poster un commentaire.


Carnets de recherche