Le Saint-Siège et l’Extrême-Orient à l’époque contemporaine

Saint-Siège et Extrême-OrientVersion remaniée d’une thèse de doctorat soutenue en 2008, l’ouvrage saisit trois quarts de siècle de relations entre le Saint-Siège et l’Asie orientale, depuis son ouverture définitive à l’Occident correspondant au pontificat de Léon XIII jusqu’au début de la guerre froide qui modifie profondément la situation des Églises dans la région. Pour la première fois, il ne s’agit plus des relations bilatérales du Saint-Siège, du gouvernement pontifical stricto sensu, de la « politique étrangère » d’un pontificat ou d’une histoire missionnaire.

Pour comprendre le sort d’une communauté catholique si discrète soit-elle en Asie orientale, mais irriguant une partie des élites locales, Olivier Sibre, agrégé d’histoire et enseignant à l’Institut d’études politiques de Paris et à l’Institut catholique de Paris, a fait le choix d’un temps moyen et d’une approche régionale pour reprendre l’histoire longue de la présence chrétienne en Asie et l’articuler aux mutations politiques, culturelles et internationales si rapides à l’âge de la modernisation qui passe très souvent par l’occidentalisation.

L’étude comparative à toutes les échelles de l’activité ecclésiale et administrative en Chine, en Corée et au Japon à travers le réseau d’information et d’action du Saint-Siège permet donc de mieux comprendre l’histoire contemporaine de l’ensemble de la région, à partir de nombreuses sources rarement confrontées. Une « polycratie vaticane » complexe façonnant des stratégies diplomatiques et missionnaires parfois contradictoires, croisées ou superposées, des ambitions et des réseaux de cooptation, détermine les orientations globales, tandis que les matières strictement religieuses investissent les champs politique, social et culturel.

Honoré du prix Jean Sainteny de l’Académie des sciences morales et politiques (2012), l’ouvrage fera l’objet d’une présentation au Centre culturel Saint-Louis à Rome le 11 avril 2013 à 18h00. Elle sera animée par Marianne Bastid-Bruguière et Philippe Levillain.

Annonce de la présentation du 11 avril : Présentation centre Saint-Louis

Table des matières

Introduction

Première partie. Vers l’établissement de relations permanentes à caractère diplomatique (1885-1943).

Chapitre 1. Les premiers pas de la diplomatie pontificale (1885-1905).
Chapitre 2. Un compromis : l’établissement des délégations apostoliques (1905-1922).
Chapitre 3. Vers des relations diplomatiques (1922-1943).
Conclusion.

Deuxième partie. Le Saint-Siège et la constitution d’une élite catholique en Extrême-Orient.

Chapitre 4. Portraits d’élites catholiques locales et romaines.
Chapitre 5. Fondations universitaires pontificales en Extrême-Orient
Chapitre 6. Formation et consécration d’une élite cléricale.
Conclusion.

Troisième partie. Le Saint-Siège sur le front des nationalismes et des idéologies en Extrême-Orient.

Chapitre 7. Au Japon : du régime de liberté religieuse à l’État totalitaire (1884-1941).
Chapitre 8. Le Saint-Siège et le régime d’occupation nippon en Corée (1905-1945) : la soumission.
Chapitre 9. Le Saint-Siège et le nationalisme en Chine (1880-1949).
Chapitre 10. Le Saint-Siège et le communisme en Chine (1928-1951).
Conclusion.

Quatrième partie. Le Saint-Siège et les bouleversements géopolitiques d’Extrême-Orient (1895-1951).

Chapitre 11. Le Saint-Siège face à la première expansion japonaise (1894-1921).
Chapitre 12. Le Saint-Siège face au jeu des impérialismes nippon et soviétique en Extrême-Orient (1919-1939).
Chapitre 13. Le Saint-Siège et l’Extrême-Orient dans la Seconde Guerre mondiale.
Chapitre 14. L’Église au Japon et en Corée : d’une guerre à l’autre (1945-1951).
Conclusion.

Conclusion générale

Table des matières développée : Saint-Siège et Extrême-Orient.Table des matières
Introduction de l’ouvrage : Saint-Siège et Extrême-Orient. Introduction

Olivier Sibre, Le Saint-Siège et l’Extrême-Orient (Chine, Corée, Japon) de Léon XIII à Pie XII (1880-1952), Rome, École française de Rome (Collection de l’École française de Rome), 2012, 880 p., 90 €.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire