Les « Matériaux Boulard » trente ans après

CouvMem20_1ere-001La publication en 2011 du dernier volume des Matériaux pour l’histoire religieuse du peuple français, plus connus sous le nom de Matériaux Boulard (http://afhrc.hypotheses.org/93), et la journée d’études organisée à cette occasion à l’Université de Lyon dont les actes sont ici réunis par Christian Sorrel ont permis de mettre en lumière la figure trop ignorée du chanoine Fernand Boulard (1898-1977), pionnier de la sociologie religieuse pastorale. Il s’agissait dans le même temps de réfléchir à l’usage que les historiens ont fait des données qu’il avait collectées et pourront encore en faire à l’avenir, alors que les paradigmes historiographiques ont changé depuis la décennie 1970 qui vit le projet des « Matériaux Boulard » prendre forme.

Table des matières :

Christian Sorrel : Avant-propos.
Christian Sorrel : Le chanoine Boulard, un inconnu célèbre.
Guillaume Cuchet : Le dernier problème de Fernand Boulard : la rupture de pente religieuse du milieu des années 1960. Sociologie religieuse et « crise catholique » dans le dernier tiers du XXe siècle.
Claude Langlois : Du dimorphisme sexuel au gender. Le difficile usage des statistiques de pratique religieuse.
André Rousseau : La résistance à l’objectivation. Le catholicisme sous le regard de la sociologie.
Fabienne Henryot et Philippe Martin : L’Atlas de la vie religieuse en Lorraine à l’époque moderne. Mise en œuvre et résultats.
Louis Rousseau : Une histoire religieuse en forme d’atlas au Québec.
Nicolas Champ : De l’espace en histoire religieuse contemporaine. Un cadre impensé, un objet à explorer.
Questions autour de Boulard : bilan de la table ronde par Paul Airiau.

Christian Sorrel (dir.), Les « Matériaux Boulard » trente ans après. Des chiffres et des cartes… Approches sérielles et spatiales en histoire religieuse, Lyon, RESEA (Chrétiens et Sociétés, Documents et Mémoires), 2013, 195 p., 18 €.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire