Journée d’études. Gouverner et réformer l’Église. Liturgie catholique et société (XIX-XXe siècles)

programme journee gouverner et reformer 27-28 nov.2013La liturgie fait-elle société ? La société fait-elle la liturgie ? Prenant prétexte du 50e anniversaire de la constitution Sacrosanctum Concilium, la journée d’études organisée les 27 et 28 novembre 2013 par Bruno Dumons, Vincent Petit et Christian Sorrel envisagera la liturgie catholique comme l’expression d’un mode de gouvernance social et pas seulement ecclésial. Il s’agira d’insister sur les pratiques et leurs contenus (rites, prières, chants), les textes normatifs et les procédures qui les imposent, et enfin les applications concrètes qui en sont faites. Il convient donc de ne pas considérer Sacrosanctum Concilium qui, trop souvent dans l’opinion publique résume l’œuvre réformatrice du concile Vatican II, comme une rupture mais au contraire d’inscrire les réformes liturgiques dans une temporalité plus ample. Le programme qui se limitera volontairement à l’aire francophone, s’articulera autour de deux moments clés : la période 1840-1860 qui voit le succès d’une unité liturgique quasi-absolue autour de Rome, au nom d’une ecclésiologie intransigeante et d’un refus d’une quelconque inculturation nationale et démocratique, et la période 1930-1960 qui prépare et annonce une réforme de la liturgie qui entend « faire progresser la vie chrétienne de jour en jour chez les fidèles, mieux adapter aux nécessités de notre époque celles des institutions qui sont sujettes à des changements [et] favoriser tout ce qui peut contribuer à l’union de tous ceux qui croient au Christ » (SC, §1).

Programme :

Mercredi 27 novembre 2013

14h : Accueil par Bernard Hours, directeur du LARHRA.
14h15 : Bruno Dumons, CNRS-LARHRA : Introduction.
14h30 : Vincent Petit, Université Paris I : D’un siècle l’autre : réflexions sur deux mo(uve)ments liturgiques.

Antécédents

15h : Séverine Blenner-Michel, Université d’Amiens : Conciles provinciaux et débats liturgiques (1848-1873).
15h30 : Xavier Bisaro, Université de Tours : Réforme du chant religieux et pouvoirs publics à la fin du règne de Louis-Philippe.
16h : Sarah Scholl, Université de Genève : La réforme liturgique chez les catholiques-chrétiens de Genève vers 1870.
16h30 : Discussion.
17h : Pause.

Recherches et expériences

17h15 : Daniel Moulinet, Université Catholique de Lyon : Publications liturgiques dans la France des années 1940. La collection Clarté-Dieu.
17h45 : Isabelle Saint-Martin, EPHE : L’art et la liturgie (1950-1960).
18h15 : Discussion.

Jeudi 28 novembre 2013

L’expertise liturgique

9h : Augustin Laffay op, Province dominicaine de Toulouse : Lacordaire et la liturgie.
9h30 : Benoît-Marie Solaberrieta osb, Institut catholique de Toulouse : Les experts du CPL.
10h : Paul Airiau (IEP Paris) : Louis Bouyer, du centre à la marge.
10h30 : Discussion.

Combats et résistances

11h : Florian Michel, Université Paris I : Traduire le latin.
11h30 : Luc Perrin, Université de Strasbourg : L’opposition intégriste.
12h : Yvon Tranvouez, Université de Brest : Les liturgies « sauvages » dans le catholicisme français (1965-1978).
12h30: Discussion.
13h: Repas.

Regards croisés

14h30 : Gilles Routhier, Université Laval : La réforme liturgique au Québec.
15h : Francis Python, Université de Fribourg : Les positions et les arrière-plans de Una Voce Helvetica ou les enjeux de la réforme liturgique en Suisse romande.
15h30 : Discussion.

16h : Christian Sorrel, Université Lyon II : Conclusion.

Les séances se tiendront salle E. Rivet, Institut des Sciences de l’Homme, 14 avenue Berthelot (Lyon 7e).

Programme : Journée. Gouverner et reformer


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire