Un ouvrage de référence sur le Vatican et le Saint-Siège

dictionnaire vaticanUne institution singulière, un univers trouble : la renonciation de Benoît XVI et l’élection de François, premier pontife jésuite et non européen, ont aussi montré combien le rayonnement du Vatican, le plus petit État de la planète, dépassait le seul nombre des catholiques à travers le monde. Cet univers n’appartient pas uniquement au domaine du religieux, mais il occupe la scène politique, médiatique, artistique ou financière. Or, qu’il fascine, qu’il intrigue ou qu’il repousse, il est souvent méconnu : le Dictionnaire du Vatican et du Saint-Siège coordonné par Christophe Dickès, aidé de Gilles Ferragu et Marie Levant, vise à le rendre accessible au plus grand nombre.
Ses 500 entrées, classées de manière alphabétique sur près de 1200 pages, donneront au lecteur les clés nécessaires à une meilleure compréhension de ce qu’il s’y passe aujourd’hui. Cependant, il s’agit avant tout d’un ouvrage d’histoire, ancré dans la période contemporaine, car il couvre la période qui va de 1870, c’est à dire la perte des États pontificaux, jusqu’à nos jours. Associant souci de vulgarisation et rigueur scientifique, ayant bénéficié de l’ouverture des archives de l’entre-deux-guerres et de celles du concile Vatican II, l’ouvrage intègre les derniers acquis de la recherche.
Ce travail est conçu comme un outil permettant de mieux saisir les subtilités et les complexités de la sphère vaticane : les notices s’ouvrent par une perspective large, se prolongent par un développement plus précis, et s’achèvent par un renvoi à la bibliographie ; l’ouvrage contient encore quelques listes, cartes et tableaux, et d’utiles index.
Dans ces pages se retrouve un large spectre de ce qu’est le Vatican : les hommes, les institutions, les représentations, les aspects de la vie quotidienne, ou les événements qui en ont marqué l’histoire. La nature du pouvoir pontifical et des forces qui l’animent est largement abordée. Une attention particulière est donnée à la diplomatie du Saint-Siège, dont les relations avec les États sont passées en revue. Le Vatican y est exploré dans ses rouages internes : le fonctionnement des conclaves est analysé, les nombreux organismes de la Curie décrits, ainsi que les fonctions de ceux qui les occupent. Des notices biographiques ponctuent l’ensemble : papes, secrétaires d’État, hommes d’État, personnalités marquantes. Destiné en priorité à un public français, l’ouvrage introduit l’ensemble des cardinaux français de la Curie ; la France est d’ailleurs à l’honneur avec quelques notices qui lui sont « spécifiques », telles « Action française », « Marc Sangnier » ou « Jacques Maritain ».

Christophe Dickès (dir.), Marie Levant, Gilles Ferragu (coll.), Dictionnaire du Vatican et du Saint-Siège, Paris, Robert Laffont (Bouquins), 2013, 1120 p., 30,00 €


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire