Autour du livre d’Emilio Gentile : Pour ou contre César ? Les religions chrétiennes face aux totalitarismes

gentileL’Institut de recherche pour l’étude des religions (IRER) organise une table-ronde le vendredi 23 mai 2014, de 18h à 20h, dans la salle des Actes de l’université Paris-IV Sorbonne (54 rue Saint-Jacques, Paris 5e), autour du livre d’Emilio Gentile, Pour ou contre César ? Les religions chrétiennes face aux totalitarismes, Aubier, 2013.
« En Italie, en Allemagne et en Russie, les régimes totalitaires nés des cendres de la Première Guerre mondiale ont pris les traits de religions politiques, dotées de liturgies, de rites et de mythes largement empruntés au modèle chrétien. Comment les Églises catholique, protestante et orthodoxe ont-elles réagi face à ces “concurrentes” ? A la lumière de ses précédents travaux, Emilio Gentile porte un regard neuf sur les rapports que le christianisme entretint avec le fascisme, le nazisme et le communisme. Dans les années 1930, rares furent ceux qui associèrent les trois régimes dans une même dénonciation. Pourtant, si les autorités
ecclésiastiques, voyant dans le bolchevisme l’incarnation satanique de la modernité, soutinrent d’abord le fascisme et le nazisme au prix de lourds compromis, certaines voix s’élevèrent pour souligner l’incompatibilité profonde entre ces régimes et la religion chrétienne – pour réaffirmer le primat du Christ sur César. »

Présidée par Martin Dumont, secrétaire général de l’IRER, cette séance réunira Bernard Bourdin (Metz), Philippe Chenaux (Rome, université pontificale du Latran) et Daniele Menozzi (Pise). Un temps de libre discussion entre l’assistance et les conférenciers aura lieu à l’issue des interventions.
L’entrée est libre, dans la limite des places disponibles, mais il convient d’annoncer sa présence, si possible avant le 15 mai, auprès de martin.dumont[a]gmail.com.

Institut de recherche pour l’étude des religions
Maison de la Recherche
28 rue Serpente
75006 Paris
01 53 10 58 73 / 06 49 80 52 69


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire