Sujet, fidèle, citoyen en Europe sur la longue durée

avon.couvertureLa recherche de l’objectivation du « sujet » à travers le temps et l’espace emprunte ici un chemin inédit. Tenant compte des travaux de philosophes comme Michel Foucault, Jürgen Habermas ou John Rawls, le travail collectif réalisé dans cet ouvrage dirigé par Dominique Avon vise à saisir la problématique de la dialectique du politique et du religieux, sans la focaliser sur la question du pouvoir ou de l’Etat. La particularité des expériences européennes au cours du millénaire écoulé y est soulignée : il y a eu une manière nouvelle de placer l’être humain au centre d’un corps social en le dotant de droits et de devoirs à titre personnel. Mais elle est doublement relativisée : d’une part parce que ses fondements ne peuvent être détachés de son environnement méditerranéen – les sujets-fidèles de la Chrétienté médiévale n’ont pas vécu dans l’ignorance de l’expérience des sujets-fidèles de l’Islam ou des communautés juives – ; d’autre part parce que la reconnaissance du « citoyen » et la possibilité de ne plus être « fidèle » d’une religion donnée n’a pas obéi à un mouvement linéaire conduisant le « sujet » d’un état d’hétéronomie à un état d’autonomie. C’est en tenant compte de cette complexité du passé qu’il devient possible de mieux négocier les défis du présent.

Table des matières

Dominique Avon : Introduction.
Jean-Marc Ferry : L’Europe à la croisée des chemins.
Marisa Bueno et John Tolan : Une étude en miroir : la place des musulmans dans le droit hispanique chrétien (XIe -XVe siècles).
Farid Bouchiba et Ahmed Oulddali : Non-musulmans et dhimmis dans le kitab al-Muhalla d’Ibn Hazm al-zahiri (m. 456/1064).
François Brizay et Olivier Guesdon : Individus et minorités religieuses dans les Etats méditerranéens (XVIe et XVIIe siècles).
Cécile Vanderpelen et Monique Weis : Fidèles et sujets, fidèles et citoyens : les catholiques anglais (XVIe et XXe siècles).
Alain Patrick Olivier et Maiwenn Roudaut : Aufklärung et Révolution : sur les conditions d’émancipation de l’homme et du citoyen.
Caroline Julliot et Franck Laurent : L’âme romantique et la citoyenneté (Lamartine, Sand, Hugo).
Raquel Sánchez-García : Les difficultés du processus de sécularisation dans l’Espagne du XIXe siècle.
Mehdi Bakhrouri et Frédéric Lunel : De la judéité en contexte minoritaire à la citoyenneté israélienne : de Mendelssohn aux juges de l’affaire Rufeisen.
Frédéric Bovagne : Nihilisme, totalitarisme, démocratie : la crise de l’ordre politique à l’âge de la mort de Dieu.
Patrick Savidan et Sylvie Servoise : Regards croisés sur une politique de la non-croyance (Erri De Luca, John Rawls).
Stéphanie Couderc-Morandeau et Paul Lees : Devenir citoyen en Europe : le cas de la France et du Royaume-Uni.
Anne-Sophie Lamblin-Gourdin : La condition juridique des individus au sein de l’Union européenne : sujets ou citoyens ?
Arnauld Leclerc : La citoyenneté européenne en question : de la méconnaissance des droits à la reconnaissance des principes constitutifs.
Jean-Marie Lardic et Dominique Avon : Jürgen Habermas, le citoyen contemporain et la raison publique.
Dominique Avon : Conclusion.

Dominique Avon (dir.), Sujet, fidèle, citoyen. Espace européen (XIe-XXIe siècles), Bern-Berlin-Bruxelles, Peter Lang (Dynamiques citoyennes en Europe), 2014, 372 p., 82,5 €


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire