Colloque. Port-Royal au XIXe siècle

port-royalLa mémoire de Port-Royal a été, au moins jusqu’à la Révolution française, animée d’une ferveur militante. Véritable emblème du jansénisme au XVIIIe siècle, la célébration du monastère martyr a puissamment contribué à une cristallisation identitaire et au maintien d’une vivace tradition anti-janséniste, alors même que les forces du parti déclinaient. Au long du XIXe siècle, malgré l’éloignement temporel et les effets de la sécularisation, la référence à Port-Royal ne disparaît pas, mais tout indique qu’elle change alors de nature autant que d’horizon.
C’est à une meilleure connaissance des avatars post-révolutionnaires de Port-Royal que le colloque organisé à Lyon par Simon Icard et Stéphane Zékian du 8 au 10 octobre 2014 aimerait justement contribuer, en étudiant, en particulier, l’« image mythique » du jansénisme, à la fois dans ses conditions de possibilité, dans ses différentes manifestations et dans ses incidences sur l’histoire culturelle et politique au XIXe siècle.

Programme

Mercredi 8 octobre

13h30 : accueil.
14h00 : Simon Icard, CNRS/UMR 8584, et Stéphane Zékian, CNRS/UMR LIRE : Introduction.

Conférence d’ouverture

14h30 : Jean-Pierre Chantin, RESEA, Université Lyon III : Qu’est-ce qu’être port-royaliste au XIXe siècle ?

La théologie de la grâce

15h : Jean Dubray, docteur en philosophie et en littérature : Un défenseur de l’Augustinus au XIXe siècle : l’abbé Grégoire.
15h30 : discussion et pause.
16h : Sylvio De Franceschi, EPHE, Ve section : Le jansénisme dans les traités de gratia des théologiens catholiques au XIXe siècle.
16h30 : Grazia Grasso, Université de Genève : La liberté religieuse dans le traité De la tolérance ecclésiastique et civile de Pietro Tamburini et Thaddeus Trautmansdorf (Paris, 1796). De la théologie janséniste de la grâce aux droits civils.
17h : discussion.

Jeudi 9 octobre

8h30 : accueil.

La politique

9h : Valérie Guittienne-Mürger, Bibliothèque de Port-Royal : Le libéralisme dans les Nouvelles ecclésiastiques au XIXe siècle.
9h30 : Olivier Tort, Université d’Arras : Usages polémiques de Port-Royal et du jansénisme dans les milieux politiques royalistes.
10h : discussion et pause.
10h30 : Dinah Ribard, GRIHL/EHESS : La mise dans l’histoire de la politique de Port-Royal.
11h : Guillaume Métayer, CNRS/CELLF : Anatole France et Port-Royal.
11h30 : discussion.

Les réseaux jansénistes

14h : Véronique Alemany, Conservatrice nationale du patrimoine : Les amis jansénistes de la dernière solitaire de Port-Royal.
14h30 : Jean-Luc Dauphin, Société des Amis de Joseph Joubert : Du jansénisme et du sentiment religieux dans une petite ville sous la Restauration.
15h : discussion et pause.

Un mythe littéraire

15h30 : Amélie de Chaisemartin, Université Paris IV : La figure du Solitaire de Port-Royal et les descriptions de personnages romantiques.
16h : Charles-Olivier Stiker-Metral, Université Lille III : La Rochefoucauld et Port-Royal au XIXe siècle.
16h30 : Jacques-Philippe Saint-Gérand, Université de Limoges : La grammaire de Port-Royal à l’heure du romantisme et des débuts de la linguistique en Europe.
17h : discussion.

Vendredi 10 octobre

8h30 : accueil.

Sainte-Beuve et ses publics

9h : Jean-Baptiste-Amadieu, CNRS/USR « République des savoirs » : La mise à l’Index du Port-Royal de Sainte-Beuve.
9h30 : Maxime Perret, Université catholique de Louvain : Balzac contre Port-Royal : défense d’une vision du XVIIe siècle.
10h : discussion et pause.
10h30 : Gabriel Popescu, Université de Craiova : Le Port-Royal de Sainte-Beuve ou la naissance d’un mythe personnel.

Pascal

11h : Dominique Descotes, Université de Clermont-Ferrand : Pascal et les mathématiciens du XIXe siècle.
11h30 : discussion et pause.
14h : Hubert Aupetit, CPGE, Lycée Louis le Grand : Le philosophe et l’autodidacte ou comment Victor Cousin s’est servi de Port-Royal pour chasser Pascal du paradis philosophique.
14h30 : Laurence Plazenet, Université Paris IV : Joubert et Port-Royal.

Conférence de clôture

15h : Alain Cantillon, Université Paris III/EHESS : Des restes de restes.
15h30 : discussion et pause.
16h : Conclusions par Laurent Thirouin, Université Lyon II.

Le colloque se tiendra à l’Institut des Sciences de l’Homme, salle Bizet (Espace Marc Bloch, rez-de-chaussée), 14 avenue Berthelot, 69007 Lyon.

Programme-dépliant : Port-Royal au XIXe siècle


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire