Les catholiques en France aujourd’hui

raison.cathosQui sont les cathos aujourd’hui ? La crise de l’Église catholique de France est devenue un lieu commun sociologique : 65 % des Français se disent encore catholiques mais seulement 4,5 % assistent à la messe chaque semaine. En Europe, la France est aujourd’hui un des pays de culture catholique où l’observance religieuse est la plus faible : déclin des baptêmes, des ordinations, du nombre de pratiquants… Bien des interprétations de ce déclin ont déjà été faites, mais quel est le point de vue des catholiques sur ce qui leur arrive ? Comment se représentent-ils et pensent-ils les évolutions de leur Église ? Pour le savoir, une enquête de grande ampleur a été réalisée à l’initiative de Confrontations, une enquête de grande ampleur a été menée par Yann Raison du Cleuziou, maître de conférences en science politique (Université de Bordeaux/Centre Émile Durkheim) avec la collaboration des sociologues Geneviève Dahan-Seltzer et Françoise Parmentier.
Le catholicisme français apparaît ainsi sous un jour nouveau : la « crise » de l’Église dépend moins des évolutions que les statistiques donnent à voir, que des diagnostics qui sont établis à partir d’elles. Elle se traduit donc avant tout par un conflit d’interprétation sur la qualification de ce qui est en crise et sur les remèdes à adopter. Cet ouvrage présente un panorama de la manière dont les catholiques vivent et analysent ce contexte de crise et les propositions qu’ils formulent pour en sortir. In fine, c’est à une véritable exploration des multiples sensibilités de l’archipel catholique que le lecteur est invité.

Table des matières

Présentation
Introduction

Première partie. Portraits de catholiques

Chapitre 1. Les inconciliables

1. Les militants d’Action catholique
2. Les (re)convertis charismatiques
3. Des tradis en reconquête

Chapitre 2. Les blessés de « l’institution »

1. Les distanciés
2. Des divorcés engagés chrétiennement
3. Des femmes en responsabilité ecclésiale

Chapitre 3. Les artisans de la reconstruction

1. Les héritiers confiants
2. Les passeurs de frontières
3. Les catholiques néo-classiques

Chapitre 4. Une jeunesse sans complexes

1. Les trentenaires, des catholiques libérés
2. Des jeunes sûrs d’eux-mêmes
3. Des adolescents qui n’accrochent pas.

Deuxième partie. Être catholique sous le pontificat de Benoît XVI.

Chapitre 5. L’archipel catholique

1. Des positionnements différenciés par rapport à l’institution catholique
2. Des catholicismes aux matrices antagonistes
3. La messe : une référence qui reste centrale

Chapitre 6. Au sein des paroisses : des statuts et des rôles qui ne coïncident plus

1. Une perte d’évidence de la spécificité des prêtres
2. Un laïcat qui déborde de ses limites coutumières
3. Une subordination des femmes

Chapitre 7. Une vision désenchantée des sommets de l’institution.

1. Un pouvoir qui divise
2. Des régulations opaques
3. Une tendance à l’auto-exclusion

Chapitre 8. Une identité de plus en plus hétéronome

1. Une imposition de l’identité religieuse du catholicisme
2. Une parole publique mal incarnée
3. Des stratégies de visibilité antagonistes.

Conclusion

Yann Raison du Cleuziou, Qui sont les cathos aujourd’hui ?, Paris, Desclée de Brouwer, 332 p., 18,9 €.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire