Journée d’études. Femmes catholiques et engagement au XXe siècle

femmes arras-001Depuis une vingtaine d’années, plusieurs recherches portant sur le catholicisme au féminin ont été menées sur la place des femmes dans l’Église, sur les rapports de genre dans l’institution religieuse et sur des mouvements féminins catholiques ou le rôle des catholiques femmes dans des institutions, notamment au sein de l’action sociale ou de la santé.
Le 5 décembre 2014, portant sur Femmes catholiques et engagement dans la société et dans l’Église en France et en Belgique au XXe siècle, la journée d’études qu’organisent Bruno Duriez, Olivier Rota et Catherine Vialle à l’Institut catholique de Lille s’inscrit dans ce renouvellement historiographique, qui croise histoire ou sociologie des femmes (ou du genre) et histoire ou sociologie du catholicisme.

Programme :

Matinée

9h15 : Accueil des participants.
9h30 : Michel Hubaut, Faculté de théologie, et Christophe Leduc, Institut d’Étude des Faits Religieux-CREHS : Mots d’accueil.
Bruno Duriez, CNRS/Université Lille 1, Olivier Rota, Université d’Artois, et Catherine Vialle, Université Catholique de Lille : présentation de la journée.

Modératrice : Catherine Vialle

9h50 : Tine Van Osselaer, post-doctorante, Université d’Anvers, Ruusbroec Institute : La femme forte, la dévote et l’« autre dangereux ». Constructions catholiques de la féminité à l’époque contemporaine.
10h30 : pause-café.
10h50 : Céline Béraud, Université de Caen, membre junior de l’IUF : L’engagement des femmes dans le travail religieux à l’épreuve du différentialisme.
Alphonse Borras, Université Catholique de Louvain : La parité hommes-femmes en Église : entre effet d’annonce et apprentissage laborieux.
12h10 : pause-déjeuner.

Après-midi
Modérateur : Olivier Rota

14h : Chantal Paisant, Université Bordeaux-Montaigne : Des enseignantes hors la loi aux infirmières militaires, 1901-1904 / 1914-1918.
Raymond Dewerdt, doctorant, Université d’Artois : Marie Louise Lantelme figure d’un « catholicisme de combat » entre les deux guerres en Isère à Jallieu.
15h20 : pause-café.
15h40 : Geneviève Dermenjian, chercheure associée à l’UMR Telemme, Aix-Marseille Université, et Dominique Loiseau, Université du Maine : Les Trente Glorieuses des militantes catholiques et femmes d’ouvriers.
Magali Della Suda, CNRS, centre Émile Durkheim, Bordeaux : L’action catholique féminine au XXe siècle, éclairer les transformations d’un engagement catholique à l’aune du genre.
17h : Discussion générale, suivie d’un temps de pause.

Soirée
Modérateur : Bruno Duriez

18h : Table ronde avec Denise Cacheux, Françoise Maillard et Nathalie Willemetz : Femmes engagées.
20h : Fin de la journée.

Les séances se tiendront à la Faculté de théologie (Université Catholique de Lille).

Renseignements et inscriptions : Faculté de théologie, Université Catholique de Lille (60 boulevard Vauban, Lille).
Téléphone : 03 20 13 41 57 ; courriel : theo@icl-lille.fr

Programme-dépliant : Programme. Femmes catholiques et engagement


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire