Fondation et construction du couvent dominicain de Lyon

Image Saint-NomLa collection « Documents et mémoires » de la revue Chrétiens et sociétés XVIe-XXIe siècles vient de publier, sous la direction scientifique de Jean-Marie Gueullette, les actes de la journée d’étude co-organisée par le couvent et la paroisse du Saint-Nom de Jésus et l’équipe Religions, Sociétés Et Acculturation du Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes (LARHRA UMR 5190) pour le 150e anniversaire de la consécration de l’édifice.

En 1856, les fils de saint Dominique s’installent à Lyon, une quinzaine d’années après la restauration de l’ordre en France avec pour objectif de vivre selon la « stricte observance ». En 1863, le cardinal de Bonald consacre la chapelle conventuelle, qui fait l’objet d’un programme iconographique original dans les décennies suivantes. Ce sont ces deux moments que les différents contributeurs de cette publication se proposent d’étudier et de remettre en perspective.

Jean-Marie Gueullette est professeur à la Faculté de théologie de Lyon, directeur du Centre interdisciplinaire d’éthique de l’Université catholique de Lyon et membre  du LARHRA.

Table des matières

Jean-Marie Gueullette, o.p. : Introduction.
Christian SorrelLe catholicisme lyonnais au milieu du XIXe siècle : dynamisme et intransigeance.
Tangi Cavalin, Nathalie Viet-Depaule : Un couvent pour la « Stricte Observance ». Les fondateurs du Saint-Nom de Jésus à Lyon.
Isabelle Parizet : L’atelier de vitraux du couvent du Saint-Nom de Jésus à Lyon. Relecture prosopographique des archives.
Bruno Carra de Vaux, o.p. : L’expulsion des Dominicains (septembre 1870).
Philippe Dufieux : Le Saint-Nom de Jésus de Lyon et les chantiers catholiques contemporains.
Catherine Guillot : Les verrières du Saint-Nom de Jésus, héritières d’une conception collective de l’art établie dans les années 1830-1840 ?
Jean-Marie Gueullette, o.p. : « Par la parole et par l’exemple » : exprimer l’identité dominicaine par l’image et le texte.

Annexes
P. Didon : compte-rendu de l’inauguration de l’église.
La chapelle du Rosaire au couvent de Lyon.
Programme iconographique des vitraux du Saint-Nom de Jésus.

Jean-Marie Gueullette (textes réunis par), Un passé recomposé. Fondation et construction du couvent dominicain de Lyon 1856-1888, Chrétiens et Sociétés, collection « Documents et Mémoires » n° 25, 2015, 167 pages (20 illustrations couleurs et noir & blanc + cahier couleur hors texte), 22 €.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire