Morales en révolution au XIXe siècle

morales en révolution.cvPour reprendre les termes de Philippe Boutry, les révolutions apparaissent comme le révélateur d’une mutation de l’éthique politique et un formidable accélérateur des processus d’exculturation des anciennes morales du Décalogue de la sphère publique à l’âge de la démocratie et du suffrage universel. Les contributions réunies ici, sous la direction de Sébastien Hallade, fruits d’une recherche collective menée au Centre d’Histoire du XIXe siècle, éclairent ainsi la plasticité des morales de la Révolution française à la IIIe République mais aussi la nécessité d’une interprétation incluant la dimension morale et la prise en compte d’une histoire faite par les acteurs, avec leurs indécisions, leurs itinéraires, leurs contradictions.
Quel est le rôle de la religion, des révolutions dans la définition des morales révolutionnaires et contre-révolutionnaires du XIXe siècle français ? Les éloges contre-révolutionnaires servent-ils l’alliance du trône et de l’autel sous la Restauration ? Les libéraux s’accordent-ils sur le courage civil, vertu des temps censitaires ? Militants néo-jacobins, disciples de Fourier, conspirateurs de l’ombre, communards, exilés politiques, poètes et romanciers romantiques, mouchards distinguent-ils morale privée et morale publique ? Sont-ils les prophètes d’une régénération morale de la société française ? C’est à ces questions que tente de répondre cet excursus.
Les morales s’affranchissent ou non des Églises et de l’État et, surtout, sont d’abord, au-delà du sentiment diffus de préceptes à suivre, définies par des acteurs, individuels et collectifs, et s’expriment à travers une multiplicité de lieux, publics et privés, et de supports. Porte-paroles de la régénération morale, ces acteurs s’inscrivent aussi dans des stratégies de promotion individuelle, professionnelle, collective, posant la question du lien entre morales particulières et morale générale.

Table des matières

Philippe Boutry : Introduction.

I. Révolution et Restauration : les enjeux moraux

Jean-Clément Martin : Une lecture morale de la Révolution est-elle possible ?
Corinne Legoy : Reconstruire par-delà la déchirure révolutionnaire : sens et morales de l’éloge sous la Restauration.

II. Morales du juste milieu et morales révolutionnaires sous la Monarchie de Juillet

Jérôme Grondeux : La morale politique : Lamennais, Victor Cousin et les doctrinaires.
Vincent Robert : Le courage civil, fragile vertu des temps censitaires.
Philippe Darriulat : Morales révolutionnaires et prophètes néojacobins de la Monarchie de Juillet.

III. 1848 et 1871 : deux révolutions morales ?

Sébastien Hallade : Une morale littéraire révolutionnaire ? Les écrivains Charles Baudelaire, Alexandre Dumas, Paul Féval et Eugène Sue à la recherche d’une morale républicaine sous la Deuxième République.
Laura O’Brien : La moralité des mouchards : Chenu, de la Hodde et la guerre des pamphlets.
Laure Godineau : « Il est temps d’en finir avec le vieux monde… » La Commune de Paris de 1871 et le discours de la régénération morale et sociale.

IV. Une morale de l’action : de la conspiration à la révolte

Jean-Noël Tardy : Une morale de l’ombre ? L’éthique du conspirateur révolutionnaire au XIXe siècle, de Buonarroti à Blanqui.
Bernard Desmars : Concevoir et préparer l’Harmonie. Les fouriéristes, la morale et le changement social.
Vivien Bouhey : La morale des révoltés à travers le journal anarchiste de Jean Grave (Le Révolté puis La Revolte) à la fin du XIXe siècle.
Delphine Diaz : Une morale collective de l’engagement révolutionnaire en exil. Les réfugiés polonais en France sous la Monarchie de Juillet.

V. Quelle morale républicaine ? Entre homme providentiel et culte de la patrie

Corinne Doria : La crise morale cent ans après la Grande Révolution. Réflexions autour de Politiques et moralistes du XIXe siècle d’Émile Faguet (1847-1916).
Marc Deleplace : Morales révolutionnaires et réflexions morales sur la Révolution et la République dans les manuels scolaires de la IIIe République (1880-1930).

Jacques-Olivier Boudon : Conclusion.

Anthologie de documents

Sébastien Hallade (dir.), Morales en révolutions, Rennes, Presses universitaires de Rennes (Histoire), 2015, 288 p., 20 €

Introduction (Morales en révolutions. Table des matières) et présentation des auteurs (Morales en révolutions. Auteurs).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire