Journée d’études. Autour de Marcel Legaut

Le vendredi 23 octobre 2015, se tiendra aux Archives nationales une journée d’études consacrée à Un spirituel, son groupe et l’historien : Marcel Legaut (1900-1990).

Celui-ci a un parcours complexe, traversant le XXe siècle : Normale Sup, agrégation et doctorat d’État en mathématiques, il enseigne jusqu’en 1942 (Nancy, Rennes, Lyon) tout en créant, sous l’impulsion du père Portal, un groupe qui, renouvelé, lui est fidèle jusqu’à sa mort (et au-delà). La recherche spirituelle devient une affaire de laïc, et la science ne peut être dominée par le dogme. En 1940, il rompt en deux années avec son statut d’enseignant, s’installe dans un hameau abandonné de la Drôme, pratiquant une agriculture sylvo-pastorale. Marié, père de six enfants, il vit une véritable jachère intellectuelle, de 1940 à 1970, à part Travail de la Foi, tout en accueillant, l’été, le groupe aux Granges de Lesches. Et de 1970 à sa mort, une série d’ouvrages portent sur L’homme à la recherche de son humanité, Introduction à l’intelligence du passé et de l’avenir du christianisme, Mutation de l’Église et conversion personnelle.
Comment l’historien peut-il aborder un tel parcours qui a connu la page une du Monde pour ses écrits ou Paris Match ? A l’occasion de l’entrée aux Archives nationales des archives que détenait à Mirmande l’Association culturelle Marcel Légaut (Association loi 1901) et de leur inventaire (en ligne sur le site www.archives-nationales.culture.gouv.fr), une journée d’études a été préparée par un comité scientifique composé d’Isabelle Aristide, responsable du département des Archives privées aux Archives Nationales, d’Étienne Fouilloux, professeur d’histoire contemporaine honoraire à l’Université Lumière Lyon 2 et Dominique Lerch, chercheur associé à Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, membre du Conseil d’administration de l’ACML.
À la confluence entre l’histoire de l’enseignement, la place des catholiques dans l’enseignement, l’histoire de l’Église en France et de la vie spirituelle, la journée d’études explorera un terrain complexe.

Programme :

9h-9h30 : Accueil aux Archives Nationales.
9h30-10h : Accueil par les Archives Nationales, présentation du fonds privé Marcel Légaut et de la journée.
10h-10h45 : Étienne Fouilloux, professeur d’histoire contemporaine honoraire, Université Lumière Lyon 2 : Conférence inaugurale. Trois profils normaliens : Jacques Chevalier, Robert Garric, Marcel Légaut.
10h45-11h05 : Guy Lecomte, maître de conférences honoraire, Université de Dijon : Marcel Légaut scientifique, explorateur des grandes œuvres littéraires, aux Granges de 1951 à 1967.
11h05-11h20 : Pause.

11h20-11h40 : Jacques-Yves Bellay, écrivain : La réception de Marcel Légaut en France. Intériorité et engagement selon Marcel Légaut, conférencier.
11h40-12h : Domingo Melero, professeur agrégé de langue et de littérature espagnoles, président de l’ACML espagnole : Légaut en Espagne. Réception de son christianisme socratique depuis 1971.
12h-12h20 : Dominique Lerch, agrégé d’histoire, docteur ès-lettres : Marie-Thérèse Perrin entre mères mineures en délicatesse avec la Justice et Modernisme (Laberthonnière/Mgr Mignot). Deux vies.
12h20-12h40 : Discussion.

12h40-14h : Restauration plateau repas sur place – Inscription obligatoire et payante pour le repas.

14h-14h20 : Thérèse de Scott, auteure d’études sur Marcel Légaut : Genèse de l’anthropologie de Marcel Légaut. Foi en soi et carence d’être. Fécondité, limites d’une intuition majeure.
14h20-14h40 : Serge Couderc, animateur, formateur et consultant en insertion, formation, andragogie : L’Appel de Marcel Légaut publié dans Le Monde.
14h40-15h : Joseph Thomas, philosophe : Édouard Le Roy, moderniste, professeur au Collège de France, témoin de moralité de Marcel Légaut en 1940.
15h-15h15: Discussion.

15h15-15h30 : Jacques Musset, écrivain : Ma rencontre et mon cheminement avec M. Légaut.
15h30-15h45 : Bernard Lamy, « pratiquant Zen » : Témoignage. Marcel Légaut entrouvre la porte de l’Orient à l’Occident.
15h45-16h : Françoise Servigne : Témoignage. Une journée à Mirmande.
16h-16h15 : Antoine Girin, responsable de Quelques Nouvelles depuis 1987 : Quelques Nouvelles : un lien.
16h15-16h45 : Discussion.

16h45-17h : Le mot de la famille Légaut.
17h-17h20 : Dominique Lerch : Hommage à Émile Poulat, lecteur de Marcel Légaut.
Francis Bonnefous : Conclusion de la journée.
17h30 : Fin des interventions et mouvement de sortie.
18h : Fermeture des Archives Nationales.

Les séances se tiendront dans les murs du site de Pierrefitte des Archives Nationales (59, rue Guynemer – 93383 Pierrefitte-sur-Seine cedex

Pour s’y rendre : arrêt Saint-Denis-Université, Terminus de la ligne 13 ,prendre la direction Saint Denis université.

L’inscription est gratuite mais obligatoire et doit être faite auprès de Dominique Lerch en lui renvoyant le bulletin d’inscription avant le 1er octobre 2015.

Bulletin d’inscription : JE Marcel Legaut. Bulletin d’inscription


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire