Journée d’études. École publique, religions et laïcité

Le Centre amiénois de recherche en éducation et formation (CAREF – EA 4697) avec le patronage de l’Institut d’Etude des Faits Religieux (IEFR) et sous la direction scientifique de Bruno Poucet et d’Ismail Ferhat, organise une journée d’étude consacrée à l’étude des relations entre l’école publique et les religions. Cette journée se tiendra sur le campus de l’Université de Picardie – Jules Verne à Amiens le vendredi 4 décembre 2015 (salle E 110 – Campus – UFR SHSP).

Les relations entre l’école publique et la religion se sont ordonnées autour de la question de la laïcité qui a pu rendre possible un vivre ensemble dans une société marquée par le pluralisme religieux et où les non croyances occupent depuis les années 1960 une place de plus en plus grande. Or, la laïcité n’a pas toujours été acceptée facilement par les Églises historiques, notamment l’Église catholique. À l’inverse, l’école publique a parfois peiné à reconnaître à leur juste existence les différentes croyances religieuses.

Cette reconnaissance réciproque a notamment été possible grâce à l’action d’un certain nombre d’acteurs : responsables religieux, syndicaux ou éducatifs. L’un de ces acteurs s’appelle Michel Duclercq, prêtre catholique, né à Amiens en 1906 et mort à Paris en 1988. Il fut un passeur de laïcité en France et en Amérique latine, en faisant exister celle-ci parmi les instituteurs catholiques de l’enseignement public. On retrouve la même perspective chez des acteurs syndicaux ou associatifs qui, tout en n’épousant en aucune manière une foi religieuse, se sont montrés à l’écoute de la dimension spirituelle, ce qui était une manière de faire vivre la laïcité.

La réflexion sera organisée en deux temps autour d’un double questionnement : comment l’école publique, grâce à la laïcité, a peu à peu pris en compte la question religieuse ; comment l’école publique, dans un cadre laïque, fait aujourd’hui face à la question religieuse.

Les archives de Michel Duclercq, classées et inventoriées, sont librement consultables aux archives diocésaines d’Amiens et comprennent de très nombreux documents sur la question de la laïcité en France et en Amérique latine.

Programme

8h45. Accueil

9h. Ouverture : Présidence de l’Université, directrice de l’UFR, directrice de l’ESPE, directeur de l’IEFR.

9h30. Introduction : Bruno Poucet (professeur des Universités, UPJV/CAREF)

  1. « Hier »

Présidence de séance : Michel Casta  (maître de conférences, UPJV/CHSSC)

9h40. Xavier Boniface (professeur des Universités, UPJV/CHSSC) : État des lieux dans les années 1930-1950 : l’Église catholique, l’école et la question laïque.

10h. Bruno Poucet : Michel Duclercq : un itinéraire en laïcité, de la France à l’Amérique latine.

10h20. Débat, pause

10h50. Julien Cahon (maître de conférences, UPJV/CAREF): Le syndicalisme enseignant et la laïcité dans les années 1950.

11h10. Bernard Toulemonde (Inspecteur général honoraire de l’Éducation nationale, recteur honoraire) : La laïcité dans l’éducation nationale : que dit le droit ?

11h30. Débat

12h – Repas pris sur place

2. « Aujourd’hui »

Présidence de séance : Alain Maillard (professeur des Universités, UPJV/CAREF)

13h30. Guy Coq (professeur agrégé de philosophie honoraire, Bibliothèque Michel Duclercq et association Confrontations) : L’Église catholique et la question laïque dans les années 2000.

13h50. Charles Coutel (professeur émérite des Universités, Université d’Artois, directeur de l’IEFR) : Enseignement des faits religieux, morale et laïcité à l’école publique.

14h10 Débat

14h30. Ismaïl Ferhat (maître de conférences, UPJV/CAREF) : De l’école privée au voile : le tournant de la laïcité scolaire ?

14h50. Sarah Croché (maître de conférences, UPJV/CAREF) : Les discours de vérité. Regard décalé à partir de l’Afrique noire.

15h10. Débat, pause

15h30-17h. Table ronde avec des acteurs locaux, régionaux et nationaux : présidence Roselyne Lebourgeois (maître de conférences d’histoire honoraire/CAREF) : Jérôme Damblant (IA-IPR d’histoire-géographie, référent laïcité de l’académie d’Amiens), Alain Bergougnioux (Inspecteur général honoraire d’histoire et géographie), Paul Oudart (professeur d’Université honoraire de géographie, équipe enseignante, ancien responsable académique du SGEN), Jacques Estienne (professeur certifié honoraire d’histoire et géographie, ancien responsable académique et national de la FEN, ancien président des PEP 80).

Conclusion : Michel Casta.

Cette manifestation scientifique qui donnera lieu à publication est organisée par le CAREF avec le soutien de l’Université de Picardie – Jules Verne, de l’UFR de sciences humaines et sociales, de l’ESPE de l’académie d’Amiens et de l’IEFR.

Contacts : bruno.poucet[at]u-picardie.fr et ismail.ferhat[at]u-picardie.fr

Inscription obligatoire auprès du secrétariat (nicole.debureaux[at]u-picardie.fr), gratuite (sauf éventuel repas : 10€).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire