Colloque international. Chrétiens et Juifs à l’époque contemporaine

Programme colloque mission opti-001Les 19 et 20 novembre, se tiendra un colloque organisé par Danielle Delmaire, Philippe Loiseau, Marie-Hélène Robert et Olivier Rota qui portera sur De nouvelles approches entre chrétiens et Juifs (XIXe-XXIe siècles). D’une mission identitaire à une mission diversifiée.
Ce colloque pluridisciplinaire poursuit la thématique relations judéo-chrétiennes débutée en 2013 par la journée d’études Histoire et théologie des relations judéo-chrétiennes (Paris, Parole & Silence, 2014), et prolongée en novembre 2014 par la manifestation scientifique Représentations juives du christianisme (XIXe-XXe siècles)  (Tsafon, à paraître en automne 2015).
La présente manifestation s’inscrit dans le cadre des célébrations d’automne 2015 autour du 50e anniversaire de la déclaration conciliaire Nostra Aetate (dont le quatrième paragraphe porte sur les relations de l’Église catholique aux Juifs) pour intensifier, dans un cadre universitaire, le dialogue entre deux champs disciplinaires fortement liés : l’histoire et la théologie. Les différents textes promulgués par le second Concile de Vatican ont mis en tension la vocation missionnaire de l’Église catholique et ses nouvelles dispositions pour le dialogue interreligieux. Dans ce contexte, la mission aux Juifs, prônée par certains secteurs de l’Église catholique depuis la première moitié du XIXe siècle, apparaît sans objet. La relation aux Juifs, progressivement déplacée vers le champ de l’œcuménisme au cours des années 1950, appelle à penser à nouveaux frais la vocation des Juifs dans la pensée chrétienne. Biblistes, exégètes et théologiens redécouvrent après Vatican II le contexte historique des premières communautés chrétiennes. Parmi eux, certains se risquent à penser la vocation de l’Église en lien avec la vocation de la Synagogue. S’appuyant sur des travaux historiens consacrés aux relations judéo-chrétiennes des premiers siècles de notre ère, ils formulent en termes nouveaux la mission de l’Église et redéfinissent son identité.

Programme :

19 novembre. Approche historique
Journée coordonnée par Danielle Delmaire et Olivier Rota

9h : Accueil des participants
9h15 : Danielle Delmaire, Philippe Loiseau, Marie-Hélène Robert et Olivier Rota : Quelques mots d’introduction.

Les modalités de la mission aux Juifs

9h30 : Danielle Delmaire, Université Lille 3 : Quelques conversions forcées au XIXe siècle.
10h15 : Daniel Moulinet, Université catholique de Lyon : Mgr Gaume et la « conversion finale des Juifs ».
11h : Pause-café.
11h15 : Olivier Rota, Université d’Artois : Une mission catholique aux Juifs des années 1920 à la fin des années 1950 ?
12h : Repas.

Les voies du renouvellement

14h : Anaëlle Lévi, doctorante EPHE : Jean de Menasce (1902-1973) et l’apostolat des juifs : sciences et théologie du judaïsme.
14h45 : Danielle Delmaire et Oliver Rota : L’Œuvre Saint Jacques : un nouveau modèle missionnaire en Israël.
15h30 : Pause-café
15h45 : Eliezer Schilt, doct. Ben Gourion University : De vives réactions juives à la mission chrétienne en Israël.
16h30 : Yves Chevalier, Université de Tours, directeur de la revue Sens : Témoignage.
17h : Fin de la première journée.

20 novembre : approche théologique
Journée coordonnée par Philippe Loiseau et Marie-Hélène Robert

Les lieux du renouvellement : la compréhension des Écritures

9h30 : François Lestang, Université catholique de Lyon : Y a-t-il une mission vers des non-Juifs dans les Actes des Apôtres ? Nouveauté et réception des positions de Jacob Jervell.
10h15 : Marc Rastoin, Institut Biblique Pontifical, Rome : Lire et relire les épîtres de Paul.
11h : Pause-café.
11h15 : Patrick Andrist, Privat-docent à l’Université de Fribourg, Suisse : Lire les Pères de l’Église dans leur contexte historique.
12h : Repas.

Prospectives théologiques et exégétiques

14h : Thierry Vernet, Faculté Notre-Dame, Paris : Le cardinal Lustiger : une pensée eschatologique pour les Juifs et les chrétiens ?
14h45 : Philippe Loiseau, Université catholique d’Angers : Israël et les nations : une prospective théologique.
15h30 : Pause-café.
15h45 : Marie-Hélène Robert, Université catholique de Lyon : Résoudre la tension entre mission et dialogue : de nouvelles perspectives.
16h30 : Charles Coutel, Université d’Artois, directeur de l’IEFR : Conclusions.

Chaque intervention de 30 minutes est suivie d’échanges avec les participants et les auditeurs.

Les séances se dérouleront à salle des colloques de la la Maison de la Recherche de l’Université d’Artois.

Contact : olivier.rota[a]univ-artois.fr (03 21 60 38 11).

Programme-dépliant : Nouvelles approches entre Chrétiens et Juifs. Programme


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire