Retour sur la réception de l’Histoire d’une âme de Thérèse de l’Enfant-Jésus

langlois-001Historien du catholicisme contemporain, Claude Langlois, directeur d’études honoraire à l’École pratique des Hautes Études (Sciences religieuses) et spécialiste du « catholicisme au féminin », a consacré plusieurs ouvrages aux écrits de Thérèse de Lisieux. Il s’intéresse ici à la première réception d’Histoire d’une âme, depuis la parution, en octobre 1898, de ce qui allait être le plus grand succès de la littérature spirituelle au XXe siècle, jusqu’à la canonisation en mai 1925 de la jeune carmélite (morte en 1897).

Thérèse Martin, en religion Thérèse de l’Enfant-Jésus, morte à 24 ans le 30 septembre 1897, a laissé des manuscrits et des « paroles » que le carmel de Lisieux a fait connaître dans l’Histoire d’une âme : cette rapide publication, en octobre 1898, allait déclencher une impressionnante ferveur populaire et révéler une spiritualité nouvelle, consacrée en 1997 par le titre de docteur de l’Église. Or la première réception de ce livre hors norme, réédité jusqu’en 1955, n’avait jamais été étudiée. L’enquête de l’auteur permet de dresser un portrait de groupe de ces premiers thérésiens, hommes et femmes, anonymes ou célèbres, laïques, clercs et surtout religieux, qui reçoivent Thérèse tout à la fois comme une figure d’exception et une présence immédiatement familière, inscrite dans une tradition et porteuse d’un nouveau modèle.
Trois temps distincts sont proposés. Les deux premiers, très ciblés, portent sur les « lecteurs-commentateurs » des tout débuts (1898-1900), comme son préfacier le P. Madelaine, et sur les dépositions significatives du procès diocésain (1910-1911). Le troisième, plus ample, part de la profusion des témoignages avant-guerre, pour aboutir à la faveur des papes Benoît XV et Pie XI (1921-1925) en passant par le débat renouvelé sur l’actualité de la mystique.
Dans ce vaste cortège d’hommes et de femmes, à côté de figures connues, tels Marc Sangnier ou l’abbé Bremond, se rencontrent par centaines des oubliés, voire des inconnus, laïques, clercs, et souvent religieux ; y sont entendus les carmélites, premières destinataires de l’Histoire d’une âme, des doctes comme le jésuite Auriault, des spirituels comme le trappiste dom Lehodey. Saisissant portrait collectif, qui prend sens dans un paysage religieux en plein bouleversement : exil des congrégations, Séparation, crise moderniste, Première Guerre mondiale, nouvelles perspectives missionnaires.

Table des matières

Introduction.
Avertissement.
Table des sigles et abréviations.

I. Les premiers lecteurs-commentateurs de L’Histoire d’une âme (1898-1900)

Chapitre 1. L’Histoire d’une âme et son présentateur, le père Madelaine

L’Histoire d’une âme et l’hagiographie contemporaine.
Le père Madelaine relecteur et préfacier de l’Histoire d’une âme.
Le père Madelaine, premier commentateur de l’Histoire d’une âme.

Chapitre 2. Thérèse, de femme à femmes

L’empressement des premières bénéficiaires de l’Histoire d’une âme.
Les carmélites : adhésion mesurée, appropriation collective.
Les carmélites : du patriotisme d’ordre au partage amoureux.

Chapitre 3. La première Thérèse des clercs

Les curés lecteurs de l’Histoire d’une âme.
La Thérèse des séminaires.
Une jeunesse conquise.
Thérèse, prédication et mission.

Chapitre 4. La précieuse caution des réguliers en 1899

Le soutien de deux responsables de familles religieuses.
Le panégyrique de Mgr Jourdan de La Passardière.
Le témoignage spontané d’un vieux père passionniste.

Chapitre 5. La discrète présence des carmes

Faire parvenir l’Histoire d’une âme à Léon XIII.
Le carmel de Lisieux, la béatification de Thérèse et les carmes romains
Autres perspectives carmes : du père Kalinowski à Hyacinthe Loyson.

II. Autour du procès ordinaire (1910-1911)

Chapitre 6. Henri Bremond, et l’Histoire d’une âme (1904-1916)

La Légende d’argent et l’écriture hagiographique.
Bremond et Thérèse.
Bremond et le modernisme littéraire.
Appendice : le jugement de Bremond sur l’Histoire d’une âme.

Chapitre 7. Carme et prémontré : deux témoins essentiels du procès ordinaire (1910-1911)

Le choix des témoins parmi les prêtres proches de Thérèse.
Le porte-parole des carmes : le père Élie de la Mère de Miséricorde.
La déposition attendue du préfacier de Thérèse, le père Madelaine.

Chapitre 8. La doctrine thérésienne : anti-modernisme et certification miraculaire

Le jésuite Auriault, Thérèse et le modernisme.
L’apparition miraculeuse comme certification de la doctrine.

Chapitre 9. Un épiscopat modérément thérésien (1910-1911)

Un épiscopat français partagé.
Les bonnes raisons des évêques.
Deux plaidoyers épiscopaux pour Thérèse.
Le témoignage de dom Marmion, abbé de Maredsous.

III. Thérèse entre prolifération, banalisation et promotion

Chapitre 10. Découverte de Thérèse : aveux tardifs et témoignages immédiats

Enquête sur des témoins sous influence.
Thérèse lue, Thérèse vue.
Thérèse et la soumission de Marc Sangnier.
Autres témoignages immédiats.

Chapitre 11. Figures vendéennes (1908-1923) : mère Saint- Justin et le père Gabriel Martin

Prédication thérésienne à une congrégation vendéenne (1908).
Le père Gabriel Martin, le nouveau frère de Thérèse (1908).
Le père Martin, de la conversion à l’écriture (1908-1923).

Chapitre 12. Doctrine thérésienne et saint abandon (1915-1919)

La doctrine de l’abandon au procès apostolique.
Thérèse et le saint abandon de dom Vital Lehodey (1919).

Chapitre 13. Actualité de la mystique féminine (1910-1920) : Thérèse et les autres

Trois perspectives différentes sur la mystique contemporaine (1914-1920).
Trois figures mystiques au temps du procès de Thérèse.

Chapitre 14. Thérèse sur les autels : Benoît XV, Pie XI et l’enfance spirituelle (1921-1925)

La sainteté de Thérèse entre politique pontificale et questionnement psychologique.
Benoît XV, le carmel de Lisieux et la voie d’enfance spirituelle.
Propos paradoxaux de Pie XI.

Conclusion
Bibliographie
Index

Claude Langlois, Les premiers thérésiens. De l’Histoire d’une âme (1898) à la canonisation de Thérèse de l’Enfant-Jésus (1925), Paris, Honoré Champion (Mystica), 2015, 424 p., 70 €

Bon de commande : Les premiers thérésiens. Bon de commande


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire