Une biographie du cardinal Suhard

Les Editions du Cerf viennent de sortir une biographie de l’homme qui dirigea le diocèse de Paris aux heures difficiles de l’Occupation et de l’après Seconde guerre mondiale :

J.-P. Guérend, Cardinal Emmanuel Suhard, archevêque de Paris (1940-1949), Paris, octobre 2011, 384 p., 27 euros, préface d’Emile Poulat.

Le Cardinal Suhard a laissé le souvenir d’une personnalité hors du commun, alliant un classicisme doctrinal à toute épreuve et une audace pastorale sans précédent. De cet homme de caractère, respectant le « devoir de conscience », on n’a pourtant trop souvent retenu que le seul événement du 26 août 1944 où, accusé d’avoir été faible devant l’Occupant et complaisant avec le gouvernement de Vichy, il s’est vu refuser l’entrée dans la cathédrale Notre Dame. A partir de recherches personnelles dans des sources inédites, Jean-Pierre Guérend veut montrer que le cardinal Suhard n’était ni un conservateur, ni un réactionnaire. Il dresse le portrait d’un missionnaire soucieux de préparer l’Eglise pour les temps nouveaux, précurseur du Concile de Vatican II, soutenant entre autres des théologiens aussi hardis que le père Chenu.

Docteur en sociologie, l’auteur a été à Pax Christi le collaborateur du père Bernard Lalande, secrétaire du cardinal Suhard de 1945 à sa mort en 1949.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire