Un artiste au service du Christ au XIXe siècle, Mgr Charles-Louis Gay

Vient de paraître, sous la direction de Séverine Blenner-Michel et Emmanuel Pénicaut, Mgr Charles-Louis Gay (1815-1892). Un artiste au service du Christ, un volume prolongeant la journée d’études consacrée à ce personnage en 2015. Les facettes de l’action de Charles-Louis sont nombreuses : collaborateur et auxiliaire du cardinal Pie à Poitiers (1877-1885), auteur mystique, théologien réputé, artiste et musicien. Les textes ici réunis permettent de revisiter la vie et l’œuvre de cet acteur méconnu de l’histoire religieuse du XIXe siècle
Issu de la riche bourgeoisie des lendemains de la Révolution, dans un milieu éloigné de la religion, le jeune Charles Gay est avant tout un esthète brillant, qui fréquente à Paris les milieux littéraires et les musiciens, parmi lesquels son meilleur ami, Charles Gounod. Converti au sortir de l’adolescence, notamment par le biais du père Lacordaire, il s’oriente vers la prêtrise et met alors ses talents au service de sa foi. Ordonné en 1845, c’est par la prédication, la direction de carmels et la rédaction d’œuvres spirituelles d’une grande profondeur qu’il exprime désormais les facettes de sa sensibilité. Appelé auprès du cardinal Pie à Poitiers comme vicaire général et chanoine, il devient en 1877 évêque auxiliaire ; écarté après la mort de son protecteur, il meurt à Paris en 1892, après avoir acquis la réputation de « plus grand mystique du XIXe siècle » (E. Lecanuet). L’œuvre abondante de Mgr Gay influence la pensée catholique jusqu’au milieu du XXe siècle et constitue une étape majeure dans l’histoire de la spiritualité française, après François de Sales et avant Thérèse de l’Enfant-Jésus.

Table des matières :

Séverine Blenner-Michel : Introduction. Mgr Charles-Louis Gay (1815-1892). Un évêque en son siècle.

I. Vie et carrière

Mathieu Brejon de Lavergnée : Charles Gay. Portrait de l’artiste en jeune bourgeois romantique (1815-1839).
Christian Sorrel : Mgr Gay, « la Rome du Concile et de Pie IX ». Échos d’une passion romaine.
Jacques-Olivier Boudon : Mgr Gay et la double succession du cardinal Pie à Poitiers.
Yves Bruley : Charles Gay et Charles Gounod.

II. Apostolat et spiritualité

Antoinette Guise-Castelnuovo : Mgr Gay, l’homme du Carmel ?
Guillaume Cuchet : Un mystique au XIXe siècle. De la vie et des vertus chrétiennes considérées dans l’état religieux (1874) de Charles Gay.
Claude Langlois : Mgr Gay, Thérèse de l’Enfant-Jésus et l’Histoire d’une âme (1888-1924).
Thierry Barbeau : La réception de l’enseignement spirituel de Mgr Gay par les auteurs de la tradition bénédictine.
Emmanuel Pénicaut : In partibus. Correspondance de dom Gatt, curé de Gaza, avec Mgr Gay, évêque d’Anthédon (1880-1890).

III. Lectures de Mgr Gay

Arthur Adrien : Théologie et spiritualité du corps mystique chez Mgr Gay.
Max Huot de Longchamp : La voie d’enfance spirituelle : Mgr Gay et Thérèse de Lisieux.
Séverine Blenner-Michel : Notes pour servir à la vie du cardinal Pie, évêque de Poitiers, par Monseigneur Gay.

Claude Langlois : Conclusion.

Emmanuel Pénicaut : Sources de la vie de Mgr Gay.

Séverine Blenner-Michel et Emmanuel Pénicaut (dir.), Mgr Charles-Louis Gay (1815-1892). Un artiste au service du Christ, Rennes, Presses universitaires de Rennes/Société d’histoire religieuse de la France (Histoire), 2017, 238 p., 20 €.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire