Regards interdisciplinaires sur l’ascèse

« Exercice » dans son sens originel hérité du grec askèsis, l’ascèse a tôt pris le sens de « discipline morale » ou de « pratique philosophique ». Dans sa rencontre avec la théologie chrétienne, l’ascèse signifiera l’entraînement de l’âme à la pratique des vertus et au renoncement, inspirant les variétés du mode de vie monastique, avant de donner lieu aux controverses mystiques des siècles classiques et aux débats théologiques et politiques de l’époque contemporaine.

Ces études explorent les « dialectiques » de l’ascèse dans le temps long de l’histoire, au sein des différents systèmes de pensée et font appel à des champs disciplinaires complémentaires, linguistique, théologique, philosophique, littéraire, historique, psychanalytique.

 

 

Table des matières

Brigitte Pérez-Jean, Introduction

Première partie. Transfert : d’une ascèse à l’autre.

Marc Philonenko, Les origines esséniennes de l’ascétisme chrétien
Jean-François Thomas, Sur l’expression lexicale des notions d’ascèse et d’exercice moral et spirituel en latin
Stefania Bonfiglioli, L’importance de l’askesis dans la Géographie de Strabon
Frédéric Fauquier, Ascèse et lectures néoplatoniciennes du Phédon
Pierre-Yves Kirschleger, L’ascétisme intramondain du capitalisme
Vana Nicolaïdou-Kyrianidou, Le prince ascétique de Xénophon et la politique de Hannah Arendt

Deuxième partie. Ascèses du corps, ascèses de l’âme.

Jean-Luc Périllié, Ascèse, contemplation et dialectique définitionnelle dans le portrait du philosophe du Théétete
Alain Gigandet, Problématique ascèse épicurienne
Sabine Luciani, Discours intérieur et ascèse philosophique chez Cicéron
Stavros Perentidis, L’ascèse au sein de la pénitence en tant que rite de passage de l’église byzantine
Jérôme Thomas, Discipline cléricale et contrôle du corps dans les manuels pour novices (XIIe-XIIIe siècles)
Jean Meyers, L’écriture comme ascèse philosophique dans le De Vita Solitaria de Pétrarque
Inès Kirschleger, Vivre d’ascèse et de psaumes, ou l’art de bien vivre et de bien mourir dans les manuels de piété réformés au XVIIe siècle
Jean-François Galinier-Pallerola, Le jeûne de carême dans les sermons catholiques français du XVIIe au XIXe siècle

Troisième partie. Discours ascétique et discours mystique.

Laurent Lavaud, Dire l’ineffable : l’ascèse discursive de Plotin
Nathalie Nabert, Le corps en cellule, ascèse et exercices spirituels dans les sources cartusiennes du Moyen Âge
Christian Belin, Les avatars de l’ascèse au XVIIe siècle, Un argument de controverse
Benedetta Papasogli, Un dieu chirurgien ? L’imaginaire de l’ascèse chez Fénelon
Franck Damour, L’ascèse comme voie de vérité en Russie (XIXe-XXe siècles)
Michel Fourcade, Ascétique et mystique à l’heure du renouveau thomiste
Jean-Daniel Causse, La pratique ascétique : une divine jouissance ?

Les Dialectiques de l’ascèse (études réunies par Brigitte Pérz-Jean, avec la collaboration de Michel Fourcade, Pierre-Yves Kirschleger et Sabine Luciani), Paris, Classiques Garnier (Rencontres), 2011, 425 p., 47 €.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire