Colloque. Religions et sécularité. Tendances et manifestations

Les 5 et 6 octobre 2012, l’université d’Alcalá et l’École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), dans le cadre d’un Projet national de recherche I+D+I (Ministère de l’Économie et la Compétitivité) organisent un colloque coordonné par Jaime Contreras (université d’Alcalá, Madrid) et Rosa María Martínez de Codes (université Complutense, Madrid) portant sur les religions et la sécularité, tendances et manifestations.
Les courants sécularisateurs, dans leurs dimension politique, sociale et culturelle, constituent aujourd’hui un cadre de paix civile mais aussi de conflit dans l’espace juridico-politique de l’État de Droit.
Les thèmes principaux des analyses et des débats porteront sur :
I. Les différentes voies empruntées par la sécularisation ; les croyances et les pratiques qu’elles impliquent. Interprétations historiques.
II. Les religions traditionnelles face au phénomène sécularisateur. La pluralité de leur relations dans les sociétés multiculturelles.
III. Les fonctions de l’État de Droit et les politiques publiques entre religion et sécularité.
IV. Les caractéristiques sociales et culturelle de la religiosité en Occident.
V. Les mouvements sociaux, culturels et politiques en Islam face au phénomène sécularisateur : leurs diversités et leurs tendances.

Programme :

Vendredi 5 octobre (9h30-13h30)

Fernando Galván, recteur de l’université d’Alcalá et Jean-Pierre Étienvre, directeur de la Casa de Velázquez : Ouverture.
Jaime Contreras, université d’Alcalá, et Rosa María Martínez de Codes, université Complutense, Madrid : Introduction.

Séance I : Les laïcités en perspective historique

Exposés de Jeremy Gunn, Al Akhawayn University (Maroc) et Françoise Crémoux, université Paris VIII.
Débat et pause.

Séance II : Les religions face au phénomène de la laïcité : réactions et propositions

Exposés de Blandine Chélini-Pont, université Aix-Marseille, et Joaquín Mantecón, université de Cantabrique.
Débat.

Vendredi 5 octobre (15h30-18h30)

Séance III : L’État de droit et les pouvoirs publics : religion et laicité

Exposés de José María Espinar, université d’Alcalá et Arieh Kochavi, université d’Haïfa.
Débat et pause.

Séance IV : Analyse sociale et culturelle de la religiosité en Occident

Exposé de Jean-Pierre Bastian, université de Strasbourg.
Débat.

Samedi 6 octobre (9h00-13h30)

Séance V : Les perspectives de la sécularité dans les espaces islamiques

Exposés de Baudouin Duprêt, Centre Jacques-Berque (Rabat), Amal Idrissi, université Moulay Ismail (Meknès) et Jean-Pierre Dedieu, LARHRA, CNRS (Lyon).
Débat et pause.

Jaime Contreras, université d’Alcalá (Madrid) : Clôture.

Localisation : École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez), C/ de Paul Guinard 3, 28040 Madrid.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire