Alexandre Glasberg. Prêtre, résistant, militant

GlasbergCe volume coordonné par Christian Sorrel permet, grâce à des documents inédits, de relire l’itinéraire d’Alexandre Glasberg (1902-1981). De la sorte, est dessiné avec plus de précision le portrait de cette figure atypique, même si demeure une part irréductible de mystère.
Né dans l’Empire des tsars, converti du judaïsme, ordonné prêtre catholique après son arrivée en France en 1932, Alexandre Glasberg est l’une des figures du sauvetage des Juifs et de la Résistance entre 1940 et 1944 à Lyon, puis dans le Tarn-et-Garonne. Après la guerre, il poursuit son action dans le cadre du Centre d’orientation sociale des étrangers et soutient le jeune État d’Israël avant de critiquer l’évolution qui l’éloigne de l’utopie fondatrice. Novateur social, de sensibilité progressiste, il renouvelle son engagement dans les années 1960 au profit des réfugiés politiques et est l’un des fondateurs de France Terre d’Asile au début de la décennie suivante. Prêtre sans ministère, homme de l’ombre, acteur des politiques publiques, il s’est peu exprimé sur ses convictions et n’a guère laissé d’archives.
L’ouvrage ici proposé reprend les interventions faites à l’université de Lyon lors de la journée d’études du 24 mai 2012 (http://afhrc.hypotheses.org/715).

Table des matières

Christian Sorrel : Réflexions pour une relecture de l’itinéraire de l’abbé Glasberg.
Roger Millot : Les Glasberg, une famille juive ukrainienne.
Christian Sorrel : Notes sur la conversion et la vocation sacerdotale d’Alexandre Glasberg.
Madeleine Comte : L’abbé Glasberg au secours des Juifs.
Norbert Sabatié : L’abbé Glasberg et la Résistance dans le Tarn-et-Garonne.
Axelle Brodiez : Alexandre Glasberg fondateur associatif : une vie au service des internés et étrangers.
Jérôme Bocquet : Glasberg, la Palestine et Israël.
Christian Sorrel : Alexandre Glasberg citoyen français. Les apports du dossier de naturalisation.
Cindy Banse : Glasberg, Juste parmi les nations : le long cheminement d’une reconnaissance.
Luc Dubrulle : L’abbé Alexandre Glasberg, une identité presbytérale entre affirmation et négation.
Étienne Fouilloux : Conclusion.

Christian Sorrel (dir.), Alexandre Glasberg (1902-1981). Prêtre, résistant, militant, Lyon, Chrétiens et Sociétés ( Documents et Mémoires n° 19), ISBN : 979-10-91592-01-7, 18 €


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.