Disparition de Jean-Marie Mayeur (1933-2013)

Vient de disparaître le premier président de l’Association française d’histoire religieuse contemporaine (1975-1978), le professeur Jean-Marie Mayeur, dont le décès est survenu le 8 octobre 2013.
Ses obsèques auront lieu en l’église Saint-Jacques du Haut-Pas (Paris 5e) le lundi 14 octobre à 10h15.

L’UFR d’Histoire de Paris-Sorbonne où ce spécialiste de l’histoire religieuse et politique contemporaine a longtemps enseigné rend hommage en ces termes à Jean-Marie Mayeur :

« C’est une des figures les plus connues et les plus marquantes de l’histoire de notre UFR qui disparaît. Chacun connaît l’immense oeuvre de Jean-Marie Mayeur, qui de la vie politique sous la IIIe République au catholicisme politique a embrassé d’innombrables domaines. Nombreux sont ceux qui parmi nous ont envers lui une dette intellectuelle et humaine : comme étudiants pour avoir suivi ses enseignements ou dévoré ses livres, comme chercheurs pour avoir profité de son immense savoir et de sa rigueur intellectuelle, qui loin des modes et des facilités a fait de l’histoire religieuse et politique contemporaine un véritable objet d’étude universitaire, comme collègues pour avoir admiré son intégrité et son dévouement absolu au service public de l’enseignement supérieur, ainsi que son esprit de grande ouverture. »

Alain Tallon, Yves Sassier, Isabelle Dasque


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.