Colloque international. Des diocèses dans la Grande Guerre

diocèses en guerreLes 22 et 23 octobre 2015, se tiendra à l’Université catholique de Lille, sous la direction scientifique de Jean Heuclin, un colloque international portant sur Les diocèses en guerre.

La Première Guerre mondiale déclenchée de façon impromptue sur fond d’exaspération des nationalismes a suscité très tôt dans les clergés chrétiens de part et d’autre du Rhin une virulence de propos qui dépassèrent les simples justifications militaires et stratégiques. La violence péremptoire des termes employés dans les sermons et lettres pastorales par les ministres du culte ouvrait la porte à un sentiment religieux de peur, nouvelle eschatologie dont certains attendaient un revival religieux. L’image du Christ martyr fut de part et d’autre largement utilisée, mais qui était ce Christ auquel on identifiait la souffrance du soldat au fond de sa tranchée ?
On invoqua également une guerre sainte sous la houlette d’un Christ en croix, les bras tendus vers le Ciel, implorant le Père, belle image romantique sur fond de ciel tourmenté où le saint combat serait en soi une prière. Mais était-elle juste ?
Quoi qu’il en soit, l’image même de l’universalisme chrétien volait en éclat en dépit d’un recours partagé au sens du sacrifice nécessaire et à la fortification de l’âme intérieure en une sorte de semaine sainte continuellement répétée d’où découlerait naturellement, la victoire dans la joie de Pâques. Mais pour qui ? Le dialogue entre frères ennemis devint très vite impossible, chacun cherchant alors à montrer par des actes sa bonne volonté fraternelle envers ses propres troupes rejetant sur l’autre, atrocités, destructions et exactions.
Cent ans plus tard ces comportements conduisent les historiens à réinterroger les sources des diocèses en guerre, pour questionner les comportements au quotidien. Il ressort que les doutes naquirent, des prêtres face à la mort de masse s’interrogèrent sur cette théologie de guerre qui, de facto, en jouant sur les peurs tournait le dos au message de l’espérance. Enfin certains convenaient qu’un jour, il faudrait renouer les fils rompus du dialogue entre frères… « Malgré tout chrétiens ».

Programme :

Jeudi 22 octobre

L’épiscopat dans la guerre
Présidence : Dominique Foyer, Université catholique de Lille, IFAC.

9h30 : Accueil.
10h : B. Bethouart, Université du Littoral-Côte d’Opale : Le diocèse d’Arras : de la tourmente à la renaissance.
10h30 : C. Biencourt et O. Georges, archives de Cambrai : Mgr Chollet : diriger une Eglise en territoire occupé.
11h : Hernn Dipl.Theol. Dominik Schindler : Der Speyerer Bischof Michael von Faulhaber im Ersten Weltkrieg unter besonderer Berücksichtigung der Besuche an der Westfront. (L’évêque de Spire Michael von Faulhaber et ses visites du front de l’Ouest lors de la première guerre mondiale)
11h30 : Y. Metivier et R. Verhaeghe, professeurs agrégés : Les visites pastorales de deux cardinaux allemands sur le front occidental en 1916 : Felix von Hartmann et Franziskus von Bettinger.
12h- 12h45 : discussions.
12h45-14h : Repas.

Prêtres et religieux en guerre
Présidence : Emmanuel Debruyne, Université catholique de Louvain.

14h : C. Maurer, Université de Strasbourg : Les diocèses et l’organisation de la charité en Allemagne pendant la Grande Guerre.
14h30 : V. Malfait, diplômé de l’Université Catholique de Louvain : Le clergé namurois durant la première occupation allemande.
15h : P. Salson, Académie d’Amiens, CRID 14-18 : L’ordinaire du prêtre dans le diocèse de Soissons occupé.
15h30 : Discussions-pause
16h : Dr. Phil. M. Sinderhauf, Archives de l’Évêché de Trèves : Seelsorge an der Front – der Metzer Felddivisionspfarrer Julius Langhaeuser, « Priester zwischen den Fronten ». (La pastorale près du front – le curé messin Julius Langhaeuser « prêtre entre les fronts ».)
16h30 : Arne Steinberg, doctorant, Université de Marburg : « Verzicht auf Revanche ». Das Kriegstagebuch 1914/18 des Divisionspfarrers der Landauer Garnison Dr. Anton Foohs. (Les journaux de guerre et la renonciation à la revanche).
17h : Discussion.

Vendredi 23 octobre 2015

Clergé catholique et résistance
Présidence : Annette Becker, Université Paris-Ouest Nanterre-Défense.

9h : J.-C. Desquiens, Université catholique de Lille : Les milieux catholiques et la presse clandestine du Nord.
9h30 : C. Cannuyer, Université catholique de Lille : Un service d’espionnage et de résistance « inspiré » dans le diocèse de Tournai : le Service du Sacré-Cœur de l’abbé Liévin-Joseph Thésin.
10h : C. Leduc, Université d’Artois : J. Peter, curé de Maroilles, pastorale, résistance et marché noir.
10h30 : Discussions et pause.
11h : C. Masson, Université catholique de Lille : Une congrégation diocésaine pendant la Première Guerre mondiale : les Filles de l’Enfant Jésus.
11h30 : R. Rigaut, Université d’Artois : Les juifs dans les diocèses en guerre.
12h : Discussions.
12h30 : Repas.

La Guerre en débat
Présidence : Bruno Béthouart, Université du Littoral-Côte d’Opale.

14h : J. Heuclin, Université catholique de Lille : La Correspondance catholique mensuelle. L’impossible dialogue des frères ennemis !
14h30 : D. Foyer, Université catholique de Lille – IFAC : « Guerre « juste » ou guerre « sainte » ? Tentatives théologiques pour interpréter et justifier la guerre.
15h : T. Scholtes, Archives de l’État de Saint-Hubert : La construction de la mémoire de la grande guerre par le clergé belge.
15h30 : Discussions et pause.
16h : X. Boniface, Université de Picardie : La mémoire des prêtres morts à la guerre dans les diocèses du Nord de la France.
16h30-17h : M.-J. Maisonneuve, Université Lille III : Les églises de la reconstruction.
17h: Discussions et conclusion par Xavier Boniface.

Les séances se tiendront à l’Université catholique de Lille (60 boulevard Vauban, 59000 Lille), au studio 125 (Association d’Entraide Universitaire). L’entrée est libre.

Programme et résumés : Diocèses en guerre. Programme et résumés


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire