Appel à contribution. Religion et médecine. Guérir les corps, guérir les âmes

Dans l’Occident contemporain, religion et médecine sont de plus en plus séparées, mais, au cours d’une grande partie de leur histoire, elles furent étroitement liées, soit, parfois, sous la forme de conflits, mais également sous celle d’une réelle coopération. Des points de vue religieux ont guidé la compréhension et l’approche de la santé et de la maladie, tandis que le personnel religieux occupa une part déterminante dans l’offre sanitaire. Les institutions religieuses ont été, en outre, souvent, en première ligne pour répondre aux urgences médicales et proposent des lieux majeurs de la guérison, au travers des hôpitaux et des sites de pèlerinage.
Sous la responsabilité scientifique de Katherine Harvey, John Henderson et Carmen Mangion, le colloque Religion et médecine. Guérir le corps et l’âme du Moyen Âge à l’époque contemporaine qui se tiendra à l’Université de Londres (Birkbeck College) les 15 et 16 juillet 2016, cherchera à explorer les liens unissant religion et médecine dans le passé, sur la longue durée et dans un vaste cadre spatial. Si l’approche privilégiée est résolument historique, une méthodologie interdisciplinaire sera la bienvenue.
Quatre thèmes principaux sont proposés, les déclinaisons suggérées n’étant pas limitatives.

1. Guérir le corps et guérir l’âme

– traditions médicales : l’environnement culturel et les « passions de l’âme » ;
– traditions religieuses (par exemple, les Pères de l’Église, les sermons et la littérature de dévotion).

2. Les religieux et la médecine

– les connaissances et les pratiques médicales du personnel religieux (séculier et régulier) ;
– le personnel infirmier et les soins ;
– les médecins et les autorités religieuses face à la régulation des activités et des pratiques médicales.

3. Les réponses religieuses

– les réponses aux épidémies (de la lèpre et de la peste jusqu’à celles de la variole et du choléra) ;
– les missions médicales en Europe et dans le reste du monde ;
– religion, causes humanitaires et soins médicaux.

4. Contextes de guérison et religions

– guérisons grâce à la religion (miracles, pèlerinages) ;
– soins médicaux institutionnels (hôpitaux, dispensaires et maisons de convalescence).

Les propositions de communication consisteront en un bref résumé (inférieur à 300 mots), une courte biographie (inférieure à 400 mots) à adresser à l’adresse électronique : religionandmedicineconference[a]gmail.com avant le 30 octobre 2015.
Une réponse sera faite au début du mois de décembre.

Appel à communication en anglais : Religion et médecine. Appel à communication


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire