Les Dominicains à l’heure des Trente Glorieuses. De la contemplation à la contestation

raison-cleuziou-01Vient de paraître, sous la plume de Yann Raison du Cleuziou, maître de conférences en Science politique à l’Université de Bordeaux et secrétaire de l’Association française d’histoire religieuse contemporaine, une version remaniée de sa thèse consacrée à la politisation des Dominicains de la province de France entre les années 1940 et 1970.
Celle-ci s’inscrit dans une histoire plus vaste. Au début des années 1970, Raymond Marcellin, alors ministre de l’Intérieur, s’inquiète de la radicalisation politique d’une partie du clergé catholique. Dans les rangs de l’extrême-gauche ou engagés au cœur des luttes sociales et anti-impérialistes, de jeunes prêtres apportent le soutien de Dieu à l’élan révolutionnaire.
L’ouvrage de Yann Raison du Cleuziou analyse les conditions de cette politisation à travers l’histoire des religieux dominicains de la province de France. À partir du dépouillement d’archives inédites, ce sont toutes les controverses sur l’adaptation de la vie religieuse aux évolutions de la société française qui se trouvent retracées depuis les années 1940 jusqu’à la fin des années 1970. De l’arrêt des prêtres ouvriers en 1954 à la guerre d’Algérie, du concile Vatican II à mai 68, les jeunes générations de dominicains se sont progressivement détachées de la forme de vie conventuelle et contemplative. Le retrait du monde dans l’asile des couvents est apparu de moins en moins comme un mode de vie pertinent. La province dominicaine de France entre alors dans une crise profonde.
Ce travail renouvelle les approches de la crise du catholicisme dans la société française en montrant qu’elle a pour trame un conflit profond sur l’engagement nécessaire pour mener une vie évangéliquement vraie. Il apporte également un éclairage neuf sur l’histoire religieuse des Trente Glorieuses.

Table des matières

Introduction

Première partie. Révolution et contre-révolution spirituelle

Chap. 1. Une institution de vérité

I/ Une vie pour la vérité
II/ Des intellectuels vérifiés

Chap. 2. L’affirmation d’une avant-garde missionnaire

I/ Une nouvelle chrétienté à construire
II/ Ascète ou apôtre : une controverse sur la formation dominicaine

Chap. 3. Une subversion du rôle sacerdotal

I/ Les prêtres-ouvriers : l’institution au risque de la mission
II/ Guerre d’Algérie : une expérience capitale

Deuxième partie. Une conjonction de génération

Chap. 4. Doutes au Saulchoir

I/ Une montée des jeunes dans l’institution
II/ Un révolution des savoirs

Chap. 5. Un processus provincial d’aggiornamento

I/ Une perte d’autorité des formes instituées
II/ Un renversement du rapport de force

Chap. 6. Des engagements contestataires

I/ Un engagement nécessaire
II/ Des prises de parole contestataires

Troisième partie. 1968-1969 : une mise en crise de la province

Chap. 7. Mai-juin 1968 au Saulchoir

I/ Un ordre évidé par la parole
II/ L’engagement décisif du provincial et des lecteurs

Chap. 8. Au nom de l’événement : une réforme imposée

I/ Ouvrir la crise
II/ Une mise en crise de la province

Chap. 9. Former de vrais frères prêcheurs : une question disputée

I/ Un conflit pour l’attribution du pouvoir de décision
II/ Définir les frontières de l’obéissance

Quatrième partie. Un ministère prophétique

Chap. 10. Une réinvention utopique de l’Église

I/ Des projets de refondation de la condition dominicaine
II/ Une précarité instituée

Chap. 11. L’engagement : une fidélité évangélique en acte

I/ Des théologiens engagés
II/ La politisation, une nouvelle forme de virtuosité religieuse

Chap. 12. Une province éclatée

I/ Des loyautés contestataires
II/ Des ruptures fidèles

Conclusion

Table des matières détaillée : Y. Raison du Cleuziou. Dominicains. Table des matières

Yann Raison du Cleuziou, De la contemplation à la contestation. La politisation des Dominicains de la province de France (années 1940-1970), Paris, Belin (Socio-histoires), 2016, 380 p., 29 €


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire