« Humaniser » la ville ?

Construire une ville « humaine », « plus humaine » ou « à taille humaine » est une ambition revendiquée par nombre de politiques publiques d’aménagement urbain depuis quelques années. L’appropriation de cette notion dans le cadre d’une recherche scientifique pose cependant problème, tant l’« humanisation » paraît normative et floue dans son contenu.
Historiciser les usages de ce terme est donc l’objet du dossier coordonné par Olivier Chatelan (Université Jean Moulin-Lyon 3/LARHRA) et Harold Berubé (Université de Sherbrooke) dans Histoire Urbaine (n° 48, avril 2017).

Sommaire :

Harold Berubé et Olivier Chatelan : « Humaniser » la ville ? Introduction.
Valérie Foucher-Dufoix et Stéphane Dufoix : Modèle ou repoussoir ? La ville américaine en débat(s) dans l’entre-deux-guerres en France.
Emanuel Giannotti : Culture catholique et savoir technique au Chili, 1957-1970. L’œuvre du Hogar de Cristo, la Operación Sitio et le plan de développement de La Reina.
Fabien Jeannier : D’un taudis à l’autre ? Réaménagements urbains et déplacements de population à Glasgow de 1945 à la fin des années 1970.
Maryvonne Prévot : Aux origines du BERU. Un bureau d’études pour une ville plus « humaine », 1957-1977.
Philippe Dehan : Jacques Riboud, promoteur militant, constructeur d’une alternative aux grands ensembles à la Haie Bergerie à Villepreux, 1955-1970.
Thibault Tellier : « Humaniser le béton » ou les politiques publiques au service de l’humanisation de la ville. L’exemple de la politique de la ville à ses origines, 1975-1985.



Citer ce billet
Nicolas Champ (2017, 18 juin). « Humaniser » la ville ? Carnet de l’Association française d’histoire religieuse contemporaine. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/arjn

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search