Diocèses en guerre. Autour de la Première Guerre mondiale

Vient de paraître, sous la direction de Xavier Boniface (Université de Picardie-Jules Verne) et Jean Heuclin (Université catholique de Lille) Diocèses en guerre (1914-1918). L’Église déchirée entre Gott mit uns et le Dieu des armées. L’ouvrage explore à nouveaux frais les relations entre foi et patriotisme en temps de guerre entre la France et l’Allemagne.
La Grande Guerre déchira l’Église catholique qui, dans les deux camps, usa des mêmes références pour justifier le confit. Dans les diocèses occupés, le face à face de militaires et de civils, de laïcs et de prêtres ennemis a nourri des représentations empêchant tout dialogue. Le clergé a connu des situations morales et religieuses inédites. Les aumôniers militaires allemands s’occupaient des troupes et des communautés locales sans pasteurs. La fin du confit posa la question de la relance du dialogue entre frères ennemis.

Table des matières

Xavier Boniface et Jean Heuclin : Introduction.

I. Clercs et fidèles face à l’adversité

Valentin Malfait : Le clergé namurois durant la première occupation allemande (1914-1918).
Olivier Georges et Caroline Biencourt : Diriger une Église en territoire occupé. Mgr Chollet, archevêque de Cambrai pendant la Première Guerre mondiale.
Philippe Salson : Entre fonctions laïques et fonctions religieuses, le nouveau rôle des prêtres dans le diocèse de Soissons occupé.
Bruno Béthouart : Évêques, clergé et laïcs du diocèse d’Arras entre guerre, reconstruction et Union sacrée.
Rudy Rigaut : Les communautés juives du Nord et du Pas-de-Calais et la Grande Guerre.

II. Le clergé allemand à l’épreuve de la guerre

Yves Métivier et Raymond Verhaeghe : Les visites pastorales de deux cardinaux allemands sur le front occidental en 1916 : Felix von Hartmann et Franziskus von Bettinger.
Dominik Schindler : Les visites de Mgr Michael von Faulhaber, évêque de Spire, sur le front occidental.
Arn Steinberg : Les journaux de guerre de l’aumônier militaire Anthon Foohs.
Monica Sinderhauf : L’aumônerie militaire dans la Première Guerre mondiale. Un prêtre entre deux fronts.

III. Combats pour la charité et la résistance

Catherine Maurer : Les diocèses et l’organisation de la charité en Allemagne : l’effet accélérateur de la Première Guerre mondiale.
Catherine Masson et Sœur Emmanuelle Duez-Luchez : Une congrégation diocésaine pendant la Première Guerre mondiale : les Filles de l’Enfant-Jésus.
Jean-Paul Visse : Un réseau de résistants catholiques : L’Oiseau de France.
Christophe Leduc : J. Peter, curé de Maroilles : pastorale, résistance et marché noir.
Christian Cannuyer : Un service d’espionnage et de résistance « inspiré » dans le diocèse de Tournai : le service du Sacré-Cœur de l’abbé Liévin-Joseph Thésin.

IV. La théologie mobilisée au service de la guerre, de la paix et de la mémoire

Dominique Foyer : « Guerre juste » ou « guerre sainte » ? Tentatives théologiques pour interpréter et justifier la guerre.
Jean Heuclin : La Correspondance catholique mensuelle – Katholische Monastsbriefe – ou l’impossible dialogue des frères ennemis.
Thierry Scholtes : Les Documents pour servir à l’histoire de l’invasion allemande de « Schmitz et Nieuwland » : les journées d’août 1914 dans les Rapports au diocèse des curés des provinces de Namur et du Luxembourg.
Xavier Boniface : La mémoire des prêtres diocésains morts à la guerre.

Xavier Boniface et Jean Heuclin (dir.), Diocèses en guerre, 1914-1918. L’Église déchirée entre Gott mit uns et le Dieu des armées, Villeneuve-d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2018, 324 p., 25 €.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.