Le cardinal Grente, géographie d’un pouvoir (1918-1959)

L’AFHRC relaie l’annonce d’une journée d’étude consacrée au Cardinal Grente,  sous la direction de Frédéric Le Moigne (Université de Bretagne occidentale) et Stéphane Tison (Université du Mans). Elle se tiendra à la Bibliothèque universitaire du Mans (salle Pierre Belon) le jeudi 12 avril 2018 entre 9 h 30 et 17 h.

Le parcours de Mgr Grente – évêque du Mans en 1918, académicien en 1937, cardinal en 1953 – dessine par lui-même une géographie du pouvoir. Après une première journée d’études organisée le 3 février 2017 et consacrée au Cardinal Grente, homme de Lettres et académicien, cette deuxième journée vise à mesurer l’influence nationale et internationale de Georges Grente. Sa position dans l’Église de France, dans la chrétienté de même que son action missionnaire, croisant parfois des enjeux politiques ou géopolitiques, permettra de tracer les contours de la géographie du pouvoir de Mgr Grente. Cette journée s’inscrit dans le projet de valorisation des archives de Mgr Grente dont le classement raisonné a été réalisé par Brigitte Waché, professeur émérite à l’université du Mans.
Programme

9 h 30 : Accueil des participants

9 h 45  : Frédéric Le Moigne et Stéphane Tison : Introduction de la journée.
I – Les horizons du voyage et de la prédication

10 h 00 : Stéphane Tison, maître de conférences en Histoire contemporaine, Le Mans Université : « Une mission au Levant, 1919-1920 ».

10 h 45 : Frédéric Le Moigne, maître de conférences en Histoire contemporaine, Université de Bretagne occidentale : « Le Beau Voyage » ou les coulisses édifiantes du Congrès Eucharistique de Chicago (1926-1927) ».

11 h 30 : Yvon Tranvouez, professeur émérite en Histoire contemporaine, Université de Bretagne occidentale : « L’aimable France catholique de Mgr Grente ».

12 h 15 – 14 h 00 Déjeuner

II – Les horizons du pouvoir
14 h 00 : Brigitte Waché, professeur émérite en Histoire contemporaine, Le Mans Université : « Mgr Grente et le cardinal Dubois ».
14 h 45 : Frédéric Le Moigne, maître de conférences en Histoire contemporaine, Université de Bretagne occidentale : « Le journal de Mgr Grente (juillet 1931), L’échec d’une promotion » .
15 h 30 : Christian Sorrel, professeur d’histoire contemporaine, Université Lyon 2 : « Un dernier épisode romain. Grente cardinal (1953 – 1959) » .
16 h 15 – 16 h 45 : Dominique Avon, professeur d’Histoire contemporaine à l’École Pratique des Hautes Études : Discussion finale et conclusion.
Contacts :
Stephane.Tison@univ-lemans.fr
Frederic.Lemoigne@univ-brest.fr

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire