Souscription. Autour de l’oeuvre de Jean-Dominique Durand

Viennent d’être préparées, sous la responsabilité scientifique de Philippe Chenaux et de Christian Sorrel, des Études en l’honneur de Jean-Dominique Durand autour de trois axes thématiques : le Saint-Siège, les Églises catholiques nationales et l’Europe, correspondant aux champs de recherche parcourus par ce dernier.
Ancien président de l’Association française d’histoire religieuse contemporaine (1990-1993), Jean-Dominique Durand est professeur émérite d’Histoire contemporaine à l’Université Jean Moulin-Lyon 3. Il a fondé à Lyon l’Institut d’Histoire du Christianisme, qu’il a dirigé de 1989 à 1999. Il a enseigné dans des Universités étrangères, notamment à Rome, à la LUMSA et à l’Université pontificale du Latran. Il a été conseiller culturel de l’Ambassade de France près le Saint-Siège, et directeur de l’Institut culturel français de Rome de 1998 à 2002. Il est membre de plusieurs comités scientifiques ou comités de rédaction en France et à l’étranger.
Après sa thèse d’État dirigée par Jean-Marie Mayeur (L’Église catholique dans la crise de l’Italie 1943-1948, Rome, École Française de Rome, 1991), il a publié de nombreux ouvrages et articles dans des revues scientifiques, consacrés notamment à la relation entre le catholicisme et la société, la Démocratie chrétienne, la laïcité.
Son dernier ouvrage est Le Monde du Catholicisme, co-dirigé avec Claude Prudhomme, et en 2018 sort L’Italie de 1815 à nos jours (3e édition mise à jour). Il dirige la Collection Pages d’Histoire chez Desclée de Brouwer. Il est vice-président de l’Académie Catholique de France, et membre correspondant du Conseil pontifical des Sciences historiques et de l’Académie de Lyon. Engagé dans la société, il est depuis 2014 adjoint au Maire de Lyon.

Table des matières :

Philippe Chenaux et Christian Sorrel : Hommage.
Oissila Saaidia : Un entretien avec Jean-Dominique Durand.

I. Urbi et Orbi

Paul Chopelin : Le pape et le colonel. Un trafic d’indulgences sous le Premier Empire.
Bruno Dumons : Mourir pour Rome et pour le pape. La fabrique d’une hagiographie catholique en France au XIXe siècle.
Philippe Roy-Lysencourt : Mgr Merry del Val et la réforme des études de l’Académie des Nobles ecclésiastiques (1900).
Augustin Laffay : Un épilogue romain de l’affaire Le Nordez : le recours auprès de Benoît XV en 1915.
Xavier Boniface : Les propositions de reprise des relations entre la France et le Saint-Siège durant la Grande Guerre.
Jacques Prévotat : Une lettre de Charles Maurras à Pie XII (31 juillet 1939).
Blandine Pont : McKinley, Léon XIII et la guerre américaine contre l’Espagne (1898-1903).
Étienne Fouilloux : « Tisserant l’Américain ».
Gilles Routhier : La contribution du Saint-Siège à la solidarité entre les Églises des Amériques.
Marc Agostino : Le Saint-Siège et l’Algérie : essai de regard sur la longue durée.
Aurélien Zaragori : Au milieu des inquiétudes. Achille Danset, le BIT, le Saint-Siège et le corporatisme catholique (1934).
Christian Sorrel : Vatican I I: la première session de Mgr Guerry, archevêque de Cambrai.
Pietro Doria : La riposta del Card. Montini al dramma di Rolf Hochhut Der Stellvertreter.
Daniel Moulinet : Paul VI et la mission de l’Église au service de la communauté humaine.
Roberto Morozzo della Rocca : Agostino Casaroli uomo della Santa Sede.
Denis Pelletier : Le pape, l’acteur et le psychanalyste. Habemus Papam de Nanni Moretti.

II. Parcours ecclésiaux, parcours nationaux

Bernard Berthod : Présence de l’art liturgique français à Saint-Pierre et Saint- Jean de Latran.
Philippe Dufieux : Fourvière avant Fourvière. Le projet d’église votive d’Antoine-Marie Chenevard.
Jacqueline Lalouette : Une catégorie de statues de « grands hommes » : les statues d’ecclésiastiques en France.
Bernard Ardura : Le prémontré Xavier de Fourvière, chantre de Dieu et de la Provence.
Claude Prudhomme : Les fidélités concurrentes du missionnaire.
Régis Ladous : De la religion à l’athéisme et retour: le cas Annie Besant.
Carlo Pioppi : Alla vigilia del ripristino dell’arcidiocesi di Atene. Alcuni documenti conservati nell’Archivio di Propaganda Fide.
Jean-Pierre Chantin : Des catholiques français contre le « mouvement vers Rome ».
Bartolo Gariglio : I santi piemontesi dell’Ottocento e i problemi sociali della prima industrializzazione. Infussi del cattolicesimo francese.
Maurilio Guasco : La Chiesa e il regicidio (29 luglio 1900).
Alfredo Canavero : Il mondo cattolico milanese tra pace e guerra (1914-1915).
Frédéric Gugelot : Le cardinal Luçon, archevêque de Reims, ou l’Union sacrée à l’œuvre.
Stefano Trinchese : La Chiesa di Nicola Monterisi all’epoca del delitto Matteotti. Una rifessione fra storiografa e storia locale.
Daniele Menozzi : La pietà e la guerra : San Francesco patrono d’Italia nel secondo confitto mondiale.
Laurent Ducerf : Les catholiques bisontins, de l’intransigeantisme au socialisme municipal.
Laura Pettinaroli : Un instantané des relations entre orthodoxes et catholiques en 1924: la rencontre « amicale » de Mgr Euloge et du père Michel d’Herbigny.
Adriano Roccuci : Ortodossia russa e universalismo.

III. Horizons européens

Emiel Lamberts : La résistance conservatrice et catholique contre l’omnipotence de l’État. Une esquisse historique.
Jan De Maeyer : Hendrik Moeys, Attirance, rejet et réaction. Catholicisme et socialisme au XIX siècle.
Philippe Chenaux : La nostalgie du paradis blanc. L’abbé Journet, les Maritain et La Valsainte.
Jacques-Olivier Boudon : La Jeune République et la construction européenne.
Michel Fourcade : Gabriel Marcel en Guerre froide Claire Guyot, «L’Europe à ne pas faire». Intellectuels catholiques en européisme.
Piotr M. Kosicki : Le thomisme militant à l’heure du concile: le cas polonais de Stefan Swieżawski.
Andrea Riccardi : Giorgio La Pira e la « storiografa del profondo ».
Marc Lazar : La crise, paradigme du modèle politique italien ?
Pablo Perez Lopez : Trois hommes politiques de la Transition espagnole vers la démocratie et leur inspiration chrétienne.
Annette Becker : Devenir un Juste parmi les nations : Jan Karski.
Bernard Delpal : Les « Justes » de France, une mémoire républicaine pour notre temps.
Emmanuel Tawil : Éléments pour une histoire de la place de la liberté reli- gieuse dans la construction européenne.
Philippe Portier : Laïcité et droit des femmes. Retour sur le parcours français.
Enrico Dal Covolo : I principi non negoziabili. Una sfda educativa, culturale et politica circa la dignità del vivere e del morire.
Cardinal Paul Poupard : L’esprit européen.

La publication est prévue pour le mois de décembre 2018. Lors de l’envoi de leur souscription, la possibilité est offerte à ceux qui le souhaitent de demander l’inscription de leur nom dans une Tabula Gratulatoria placée à la fin du volume. Pour y figurer, la souscription doit être envoyée avant le 10 novembre 2018.
Le prix du volume est de 45 €.

Le bulletin de souscription, accompagné du paiement, peut être envoyé :

1. Pour la France, au professeur Christian Sorrel, Maison des sciences de l’homme, 16, avenue Berthelot, 69 363 Lyon cedex 07 (avec un chèque bancaire ou postal français à l’ordre de Christian Sorrel). Pour tout renseignement: christian.sorrel[a]univ-lyon2.fr.

2. Pour l’Italie et les autres pays, aux Éditions Studium
par e-mail : amministrazione@edizionistudium.it
par la poste : Edizioni Studium srl, Via Crescenzio 25, 00193 Roma
par fax : 06.6875456

Bulletin de souscription téléchargeable: Mélanges J.-D. Durand. Bulletin de souscription
Phlippe Chenaux et Christian Sorrel (dir.), Le Saint-Siège, les Églises et l’Europe, Rome, Studium, 2018, 528 p.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.