Le pape et la France à l’époque contemporaine. Une synthèse

Sous la plume de Martin Dumont, secrétaire général de l’Institut de recherche pour l’étude des religions, est publié un essai consacré à La France dans la pensée des papes de Pie VI à François.
Depuis la Révolution, les souverains pontifes n’ont eu de cesse de rappeler la France à ses devoirs, tout en usant d’indulgence, et en rendant hommage à une nation estimée dépositaire d’une vocation particulière. C’est François parlant de la France comme « la fille aînée de l’Église, mais pas la plus fidèle », Pie VI louant la France « miroir de la chrétienté et l’inébranlable appui de la foi », Léon XIII chérissant « la très noble nation française », Pie XI faisant de Thérèse de Lisieux sa « chère étoile », le futur Pie XII célébrant à Notre-Dame de Paris la « vocation chrétienne de la France », Paul VI déclarant, entre deux sessions conciliaires, qu’elle est « le four où se cuit le pain intellectuel de la chrétienté ».

Table des matières :

Introduction.
1. Les papes et la France, un lien charnel ?
2. Le Saint-Siège et la France, deux siècles de relations
3. Des lieux, des saints, le rayonnement d’une vocation
4. La papauté et la France intellectuelle.
5. Les papes et la France, des relations diplomatiques en évolution.
6. « Un très vaste champ en évolution à cultive »
7. L’Église et la France laïque : du rejet à la composition.
Conclusion.

Martin Dumont, La France dans la pensée des papes. De Pie VI à François, Paris, Cerf, 2018, 182 p., 16 €.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.