Paris, une capitale charitable du XIXe siècle

Sous la direction scientifique de Christian Topalov, vient de paraître dans la revue Histoire urbaine un dossier consacré à Paris, capitale de la charité au XIXe siècle.
Celui-ci accorde une large part à la question des charités confessionnelles au sein du « concordat charitable » (C. Topalov) qui se dessine dans le Paris fin-de-siècle.

Table des matières

Christian Topalov, EHESS : Paris, capitale de la charité. Introduction.
Matthieu Brejon de Lavergnée, Sorbonne Université : Philanthropie et notabilité urbaine. L’itinéraire parisien d’Augustin Cochin (1823-1872).
Marie Aboulker, EHESS : Le Comité de bienfaisance israélite de Paris. Ses membres dans l’espace philanthropique parisien (1887-1905).
Anne Jusseaume, Université d’Artois : Résistances à la laïcisation. Le maintien des congrégations soignantes dans les arrondissements parisiens sous la Troisième République, de 1880 à 1914.
Benjamin Jung, Université Paris 7 : Organiser la charité, rendre le secours efficace. Institutions et acteurs de l’assistance par le travail à Paris (1889-1905).
Christian Topalov, EHESS : Les mondes sociaux de la charité parisienne en 1900.

Christian Topalov (dir.), « Paris, capitale de la charité à la fin du XIXe siècle », Histoire Urbaine, 2018/2, n° 52, p. 5-119.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.