Colloque. La religion des Parisiens sur la longue durée

Les 29 et 30 novembre 2018, se tiendra, à Paris, un colloque portant sur les pratiques religieuses des Parisiens sur la longue durée.
Pour aborder la force de l’inscription des religions dans l’espace parisien, leurs relations avec une capitale politique et intellectuelle, l’évolution des pratiques, les liens entre les différents cultes et avec la laïcité, est apparu pertinent de s’intéresser aux Parisiens et à la manière dont s’articulent, à Paris, la politique des cultes définie par l’État et la religion telle qu’elle est vécue par les communautés et par les citadins.
En décembre 2017, le Comité d’histoire de la Ville de Paris proposait le premier volet de ce colloque trisannuel consacré aux espaces d’expression du religieux dans Paris. Cette année seront étudiées, au cours de ces deux journées, les pratiques religieuses et leurs acteurs : institutions culturelles et médiatiques, courants intellectuels, enseignement, assistance, rites, fêtes.

Programme :

Jeudi 29 novembre

9h45 : Marie Aynié, secrétaire générale du Comité d’histoire de la Ville de Paris : Ouverture du colloque.

10h. Session 1 : Paris, capitale intellectuelle
Présidence : Michel Sot, Sorbonne Université, membre du Comité d’histoire de la Ville de Paris.

10h : Thierry Kouamé, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne : Le magistère de l’université de Paris, XIIIe-XVe siècles.
10h20 : André Encrevé, université Paris Est-Créteil Val-de-Marne : Au XIXe siècle, Paris devient peu à peu la capitale du protestantisme réformé.
10h40 : Frédéric Gugelot, université de Reims : Paris, capitale intellectuelle du catholicisme français.
11h : Discussion.
11h15 : Mathias Dreyfuss, École des hautes études en sciences sociales – Musée national de l’histoire de l’Immigration : Nouvelle Athènes ou nouvelle Jérusalem ? Le Paris des intellectuels juifs, XIXe-XXe siècles.
11h35 : Hervé Serry, université Paris 8-Vincennes Saint-Denis, CNRS (UMR Cresppa) : Intellectuels, revues et réseaux catholiques à Paris, XIXe-XXe siècles.
11h55 : Alain Messaoudi, université de Nantes, CRHIA : Entre islamophilie et islamologie : les études islamiques à Paris au temps de l’empire colonial (1880-1960).
12h15 : Mélisande Leventopoulos, université Paris 8-Vincennes Saint-Denis : Le Paris cinéphile des catholiques.
12h35 : Discussion.

14h30. Session 2. Assistance et éducation
Présidence : Martine Cohen, CNRS.

14h30 : Philippe Régnier, CNRS, Lyon, Institut d’histoire des représentations et des idées dans les modernités : Des efforts d’association menés en 1831 en direction des familles ouvrières des arrondissements parisiens.
14h50 : Catherine Marin, Institut catholique de Paris : Les premières congrégations pour fillettes pauvres à Paris.
15h10 : Sarra Chaïeb, université de Strasbourg : Le religieux au croisement des expériences individuelles et institutionnelles : l’exemple de deux associations de protection de l’enfance.
15h30 : Discussion.
15h45 : Katia Kukawka, musée d’Aquitaine et Marie-Ange d’Adler, Comité pour la santé des exilés : L’Hôpital Avicenne de Bobigny : une histoire sans frontière.
16h05 : Mathieu Brejon de Lavergnée, Sorbonne Université : Les cornettes : figure populaire du care à Paris.
16h25 : Arnaud Baubérot, université Paris Est-Créteil Val-de-Marne : Les débuts du scoutisme à Paris, entre 1910 et 1914.
17h05 : Discussion.

Vendredi 30 novembre

9h45. Session 3. Fêtes et rites de passage
Présidence : Danielle Tartakowsky, université Paris 8-Vincennes Saint-Denis, Présidente du Comité d’histoire de la Ville de Paris

9h45 : Vincent Gourdon, CNRS, Centre Roland Mousnier, UMR 8596 : Baptiser les petits Parisiens au XIXe siècle.
10h05 : Antoine Mandret-Degeilh, Sciences Po Toulouse : Du baptême rouge au baptême républicain. Socio-histoire des pratiques baptismales municipales à Paris.
10h25 : Stéphanie Sauget, université de Tours : Mourir à Paris : l’imaginaire de la dernière demeure.
10h45 : Discussion.
11h : Cyril Grange, CNRS, Centre Roland Mousnier : Les mariages interconfessionnels à Paris dans la seconde moitié du XIXe siècle.
11h20 : Beate Collet, Sorbonne Université : Un mariage, deux religions. Les couples islamo-chrétiens contemporains face aux institutions et à leurs convictions.
11h40 : Luc Chantre, Centre français d’Archéologie et de Sciences sociales de Koweit (CEFAS) : La Mecque-Paris : l’invention coloniale d’un contre-pèlerinage (années 1950).
12h : Discussion.

14h30. Session 4. Faire communauté
Présidence : Laurence Croq, université Paris Ouest-Nanterre – La Défense

14h30 : Jérémie Foa, université d’Aix-Marseille : Quand la communauté se défait : que reste-t-il ? Solidarités envers les protestants pendant la Saint-Barthélemy.
14h50 : Yann Scioldo-Zürcher Lévi, CNRS, École des hautes études en sciences sociales, Centre de recherches historiques, groupe des Études Juives, chercheur associé au Centre de recherche français à Jérusalem (CRFJ) et Marie-Antoinette Hily, CNRS, université de Poitiers, laboratoire MIGRINTER : La alya des Juifs de France, entre temps long et conjonctures complexes.
15h10 : Simon Perego, Sorbonne Université : Entre religion et mémoire : les commémorations juives de la Shoah dans le Paris de l’après-guerre.
15h30 : Discussion.
15h45 : Nicolas Lyon-Caen, CNRS, Institut d’histoire moderne et contemporaine : La communauté janséniste au XVIIIe siècle.
16h05 : Pierre Musso, université de Rennes 2 : La retraite des saint-simoniens à Ménilmontant (1832) et la formation d’une nouvelle religion.
16h25 : Danielle Tartakowsky, université Paris 8-Vincennes Saint-Denis : Le mur des Fédérés : dans le giron des saints martyrs.
16h45 : Discussion.

17h : Nicolas Lyon-Caen, CNRS, Institut d’histoire moderne et contemporaine : Conclusions.

Les séances auront lieu au Petit Palais (avenue Winston Churchill, 75008 Paris). L’entrée est libre dans la limite des places disponibles.
Le Programme, imprimable, valable pour une personne et pour toute la durée du colloque, sera à présenter à l’entrée du Petit Palais.

Renseignements : dac.histoire[a]paris.fr ; 01 42 76 77 40.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.