Le dialogue interreligieux sur la longue durée

Fruit d’une réflexion collective et interdisciplinaire, le volume dirigé par Nicolas Breton, Thomas Guillemin et Frédéric Lunel propose une approche diachronique des rencontres interreligieuses et interconfessionnelles depuis le XVIe siècle jusqu’au temps présent.
Il s’intéresse aux trois religions monothéistes ou encore au bouddhisme. Sous le double prisme des lieux et des acteurs, il examine les conditions du dialogue et interroge les perspectives religieuses ou politiques qui en résultent. D’Érasme à André Chouraqui, de Leibniz à Maria Vingiani, l’approche diachronique retenue met en évidence l’avènement contemporain du dialogue apaisé du fait de l’institutionnalisation des rencontres interreligieuses tout en montrant la permanence de la problématique du dialogue.

Table des matières :

Nicolas Breton, Thomas Guillemin et Frédéric Lunel : Introduction.

Ouverture

Claude Denjean : L’histoire des juifs médiévaux. Quels apports pour une histoire des rencontres interreligieuses ?

I. Des rencontres en échecs ?

Marie Barral-Baron : Érasme, un artisan du dialogue interconfessionnel ?
Marianne Carbonnier-Burkard : Le colloque religieux de Ratisbonne (1541) traduit par Calvin pour les Français.
Hélène Vu Thanh : Les rencontres interreligieuses dans le cadre des missions extra-européennes. Le cas des jésuites et des bonzes au Japon (XVIe siècle).
Patrick Harismendy : Conférences avortées du père Hyacinthe (Loyson) en 1885. Échec de dialogue interreligieux ou test d’orthodoxie ?
Nicolas Champ : Des rencontres impossibles ? Le dialogue interconfessionnel « au ras-du-sol » dans la France du XIXe siècle. Le cas de la Saintonge.

II. Renouer le dialogue

Irina Falkovskaya : L’irénisme de Louis Le Roy. Entre philosophie grecque et réalité française.
Claire Rösler-Le Van : Arcanum negotium. Les tentatives d’union des Églises protestantes de G. W. Leibniz et de D. E. Jablonski.
Brigitte Waché : Unionisme et liturgies orientales à la fin du XIXe siècle.
Philippe Rocher : Des temps et des lieux. Le Groupe œcuménique des Dombes et la conversion des Églises (1937-2011).
Marialuisa-Lucia Sergio : Œcuménisme et dialogue : une prophétie féminine. Maria Vingiani, fondatrice du Secrétariat pour les activités œcuméniques et l’histoire cachée du concile Vatican II.

III. Vers un dialogue apaisé

Julien Léonard : Le dialogue Ferry-Bossuet (1666). Pour un regard apaisé.
Eliezer Schilt : Des rencontres à l’action sur le terrain. L’exemple du parcours d’André Chouraqui entre 1940 et 1973.
Emmanuel Nantet : Le rôle de la presse juive française dans l’essor du dialogue judéo-chrétien lors du concile Vatican II.

IV. Vivre ensemble : quels enjeux ?

Rémi Caucanas : Le dialogue islamo-chrétien à l’épreuve de l’institutionnalisation. Enjeux et pratiques en Méditerranée dans les années 1970.
Delphine Dussert-Galinat : Vertus et faiblesses du trialogue. L’exemple français.
Clément Therme : Les dialogues interreligieux à l’époque contemporaine. L’exemple irano-russe .
Anne-Sophie Lamine : L’interreligieux et ses acteurs. Paradoxes, dissymétries et concurrences

Dominique Avon et Didier Boisson : Conclusion.

Nicolas Breton, Thomas Guillemin et Frédéric Lunel (dir.), Les dialogues interreligieux. Lieux et acteurs (XVIe-XXIe siècle), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2018, 324 p., 26 €.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.