Les mémoires d’un ecclésiastique breton entre l’Ancien Régime et la monarchie de Juillet

Étonnamment caustiques, les Mémoires du chanoine Le Sage ont été longtemps jugés impropres à la publication. Ils constituent pourtant un document exceptionnel sur le clergé de la fin de l’Ancien Régime aux années 1830. Hervé-Julien Le Sage (1757-1832), doté d’une culture et d’une mémoire remarquables, conçoit son œuvre comme un catalogue d’erreurs destiné à instruire les futurs évêques et ne gomme nullement les aspérités de l’histoire. Ce texte fourmille de détails sur la Révolution et les luttes de l’Empire et de la Restauration et il est d’une richesse remarquable pour quiconque s’intéresse à l’histoire de la Bretagne : savoureux portraits, chansons moqueuses et anecdotes piquantes.
L’édition du manuscrit a été préparée par Samuel Gicquel. Agrégé et docteur en histoire, sa thèse préparée sous la direction de Patrick Harismendy, Prêtres de Bretagne au XIXe siècle, a été publiée en 2008 aux Presses universitaires de Rennes.

Table des matières

Préambule de Samuel Gicquel

Mémoires

Le diocèse de Saint-Brieuc pendant la Révolution
L’épiscopat de Mgr Caffarelli (1801-1815)
La vacance épiscopale (1815-1819)
La fronde mennaisienne (1819-1823)
« Tracasseries, inepties et bêtises » (1823-fin des années 1820)
Le chansonnier
Face à la maladie (1832)

Mémoires du chanoine Le Sage. Le diocèse de Saint-Brieuc de la fin de l’Ancien Régime à la monarchie de Juillet (texte présenté et annoté par Samuel Gicquel), Rennes, Presses universitaires de Rennes/Société d’émulation des Côtes-d »Armor (Mémoire commune), 2012, 428 p., 20 €

Table des matières détaillée : Le Sage. Table des matières


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.