Regards sur la laïcité française aux XXe et XXIe siècles

L’AFHRC signale la parution, sous la direction d’Ismail Ferhat et de Bruno Poucet (Université de Picardie Jules Verne), de La laïcité, une passion française ? Perspectives croisées.
La laïcité est-elle une spécificité irréductible du « modèle politique français » (Pierre Rosanvallon) ? Ne peut-on pas confronter le modèle français à d’autres modèles nationaux, et notamment aux formes de relation entre État et Églises adoptés par certains pays de culture latine (Amérique latine, péninsule ibérique) où les conflits ont été historiquement nombreux ? De même, il peut être évoqué l’Afrique de l’Ouest francophone, qui est marquée par le paradoxe d’une stricte laïcité publique et d’une forte religiosité populaire.
À partir de ces trois situations culturellement, géographiquement et politiquement différentes, la notion de la laïcité telle qu’elle est pratiquée en France sera interrogée dans une perspective comparatiste. Est-elle un principe transnational et « exportable » ? Quels compromis entre celle-ci et les réalités locales ont été élaborés ? Cette tension entre idéal universaliste et la nécessité de composer avec des systèmes éducatifs différents – et changeants – sera au cœur de ce volume.

Table des matières

Bruno Poucet : Introduction.

1. Religions, anticléricalisme et laïcité en France

Alain Maillard : Sécularisation et laïcités discordantes.
Xavier Boniface : L’Église catholique, l’école et la question laïque dans les années 1930-1950.
Guy Coq : L’Église catholique et la question laïque dans les années 2000.
Olivier Rota : Penser les relations entre État et religion dans le judaïsme français depuis la Seconde Guerre mondiale.

II. École publique et laïcité en France

Charles Coutel : Éléments pour une philosophie ré-institutante du principe de laïcité.
Bernard Toulemonde : La laïcité de l’enseignement : que dit le droit ?
Alain Panero : La loi française de 2004 sur l’interdiction des signes religieux : en deçà de la querelle des signes, la querelle entre deux théories de l’interprétation des signes.
Julien Cahon : Le syndicalisme enseignant et la laïcité dans les années 1950.
Ismail Ferhat : Un tournant militant de la laïcité scolaire ? La galaxie laïque de 1984 à 1989, entre mutations et fractures.

III. La laïcité vue d’ailleurs

Sarah Croché : Entre science et foi, y a-t-il nécessairement conflit ? Les Sénégalais et l’entre deux mondes du visible et de l’invisible.
Adelina Arredondo : Les politiques publiques sur l’éducation laïque au Mexique (1792-1992).
Bruno Poucet : Retour sur la question laïque : une approche française de la situation mexicaine.

Témoignages

I. Jean Cornec, Laïcité, liberté de l’homme (1970)
II. Michel Duclercq, Les débuts des équipes enseignantes (années 1930-1940).
III. Les mutations contemporaines de la laïcité (1988) – Comité national d’action laïque (CNAL)
IV. Les discours de vérité – entretiens effectués par Sarah Croché au Sénégal (2010-2011)
V. Mémoire de l’action pour la laïcité : la Ligue de l’Enseignement et le fait religieux 1984-1990 (2014).
VI. Jacques Estienne, Apprendre la laïcité (2016).

Ismail Ferhat : Conclusion.

Ismail Ferhat et Bruno Poucet (dir.),  La laïcité, une passion française ? Perspectives croisées, Arras, Artois Presses Université (Études des Faits religieux), 2019, 228 p., 228 p.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.