Apostolat catholique et milieu juif au XXe siècle. Les Ancelles de Notre-Dame de Sion

Vient de paraître sous la plume d’Olivier Rota (Université d’Artois), Apostolat catholique et travail social en milieu juif. Les Ancelles de Notre-Dame de Sion (1926-1964).
L’histoire de l’apostolat reste mésestimée. Dans le cadre de ce volume, a été choisi de traiter d’une histoire particulière : celle d’un groupe de jeunes femmes qui a travaillé à « l’apostolat direct » des Juifs dans la Palestine mandataire, avant d’être absorbé en 1936 par la Congrégation de Notre-Dame de Sion, impliquée dans la conversion des Juifs.
Devenues infirmières, jardinières d’enfants, aides sociales, elles ont évolué dans des milieux juifs où leurs conceptions de l’apostolat se sont transformées. Résistantes pendant la Seconde Guerre mondiale, elles ont sauvé de nombreux Juifs. Leur apostolat de conversion s’est progressivement mué en un apostolat dégagé de toute visée prosélyte. Ce travail se propose de retracer l’histoire de cette mutation qui fait écho aux grands bouleversements de l’apostolat catholique des années 1930-1970.

Table des matières

Introduction

Chapitre I. La naissance de l’apostolat catholique aux Juifs au tournant du XXe siècle

Le XIXe siècle : émancipation des Juifs et conversions au christianisme
1903 : un apostolat de prière
Des Amici Israel au renouveau de l’apostolat sionien

Chapitre II. Les Ancelles de Notre-Dame de Palestine : de la genèse à leur intégration à Notre-Dame de Sion (1927-1937)

La fondation des Servantes de Notre-Dame Reine de Palestine
Intégrer les Ancelles de Notre-Dame de Palestine au sein de la Congrégation de Sion

Chapitre III. L’apostolat aux Juifs entre 1937 et 1945 : Paris, Grenoble, Marseille et Rome

De nouvelles modalités missionnaires dans les années 1930
Les Ancelles au Marais : premières années
Le Centre du Marais pendant la guerre
Les Ancelles à Grenoble et Marseille
Rome : un apostolat sous la direction de deux capucins

Chapitre IV. De nouvelles modalités à l’apostolat des Juifs : Apostolat de masse, enfouissement et Mystère d’Israël (1946-1950)

Un assouplissement bienvenu de la Règle
Un renouveau des activités
Développer le réseau sionien autour des Ancelles
Le redéploiement d’après-guerre
(re)-définir la vocation des Ancelles

Chapitre V. Un nouveau développement international : Rome, Anvers, Budapest, Montréal, Jérusalem (1947-1951)

Rome : une situation favorable à l’apostolat
Anvers : des préjugés qui tombent
Budapest : un apostolat vite impossible
Montréal : une présence à l’hôpital juif
Jérusalem : vers une attitude de témoignage

Chapitre VI. Vers l’autonomie (1950-1953)

Vers une plus grande autonomie
Le Chapitre général de 1951
Témoigner !
Des résidences et une maison pour les Ancelles

Chapitre VII. Une seconde vague de développements internationaux : Rome, Tunis, Fez, Israël, Barcelone (1957-1960)

Rome : une aide de la Pontificia Opera di Assistenza
Tunis : un contact avec la population
Maroc : une expérience d’amitié judéo-chrétienne qui tourne court
Israël
Barcelone

Chapitre VIII. La crise des années 1958-1964 et la fondation de Pax Nostra

1958-1959 : une crise encore souterraine
La préparation du Chapitre provincial de 1963
Le Chapitre général de 1964 et la fondation de l’Institut séculier Pax Nostra

Conclusion de l’ouvrage

Annexes

1946 : « Une matinée en mission… »
Dialogue entre une chrétienne et une juive
La vocation des Ancelles. Directives spirituelles (P. Michel de Goedt)
Photographies des années 1952-1953

Olivier Rota, Apostolat catholique et travail social en milieu juif. Les Ancelles de Notre-Dame de Sion (1926-1964), Paris, Éditions du Cerf,  coll. Cerf Patrimoines, 2019, 274 p., 26 €


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.