Souscription. Mélanges en l’honneur de Brigitte Basdevant-Gaudemet

L’AFHRC signale la souscription lancée pour la publication de Rerum novarum ac veterum scientia. Mélanges en l’honneur de Brigitte Basdevant-Gaudemet. Les textes ont été réunis par Michèle Bégou-Davia, Florence Demoulin-Auzary et François Jankowiak.
L’ouvrage réunit les contributions de 76 collègues et amis du professeur Brigitte Basdevant-Gaudemet qui abordent des thèmes variés allant de l’histoire du droit biblique au régime contemporain de la propriété intellectuelle, illustrant ainsi l’ampleur de l’œuvre scientifique de celle à qui elles sont dédiées.
Historienne du droit, canoniste et spécialiste des relations religions-États, Brigitte Basdevant-Gaudemet, titulaire de deux DES d’histoire du droit et de sciences politiques, diplômée de l’IEP de Paris et de l’EPHE, fut d’abord maître-assistant puis maître de conférences à l’Université de Rouen, avant de rejoindre la Faculté Jean Monnet de l’Université Paris-Sud. Elle y fonde en 1991 une équipe d’accueil, Droit et Sociétés Religieuses (EA 1611) ainsi qu’un programme de formation – devenu DU – doctorale et post-doctorale, Gratianus. Elle fut également directrice de l’École doctorale et Vice-Doyen Recherche de la Faculté Jean Monnet.

L’ouvrage, constitué de deux volumes sous étui et représentant environ 1 400 pages, paraîtra en février 2020. La souscription est ouverte jusqu’au 31 janvier 2020 au prix de 89 € (frais de port inclus). Le prix d’achat au-delà de cette date sera de 110 €.
Le bon de souscription est disponible ici.

Liste des contributions :

Bernard D’Alteroche : Une réclamation contre les ordres sacrés devant l’officialité diocésaine de Paris à la fin de l’Ancien Régime ou les malheurs de Christian Paulze.
Patrick Arabeyre : Faire la guerre au pape à l’heure du concile de Pise-Milan (1510-1514). La réponse des juristes au roi de France.
Bernard Barbiche : Désordres et repentance dans le clergé français à la fin du XVIe siècle. La miséricorde du cardinal de Florence, légat a latere (1596-1598).
Michèle Bégou-Davia : La mort du pape et la fin des légations au XIIIe siècle : analyse d’une décrétale de Clément IV (9 avril 1265).
Alexandra Bensamoun et Françoise Labarthe : La traçabilité de l’oeuvre d’art.
Salvatore Berlingo : Laicità all’europea ?
Boris Bernabe : Piero della Francesca, Nicolas de Cues et la théorie canonique des présomptions. Hypothèse d’étude.
Jacques Bouveresse : La vie municipale dans les principales villes du département de Constantine sous la IIIe République.
Luisa Brunori : Limitation de l’imprévu et protection contre l’imprévisible dans un contrat inédit du Siglo de Oro espagnol.
Orazio Condorelli : Sur les origines médiévales du délit religieux comme délit politique : le cas du Royaume de Sicile à l’époque normande (XIIe siècle).
Jean-Pierre Delannoy : Le fait religieux dans les travaux parlementaires. De la séparation à la récusation ? 2012-2017.
Sophie Demare-Lafont : « Lorsque les dieux jugeaient l’homme ». Aux origines mésopotamiennes du tribunal de la conscience.
Florence Demoulin-Auzary : Enseignement et apprentissage de la procédure à Paris aux XIIe et XIIIe siècles.
Olivier Descamps : Repères historiques à propos de la responsabilité des pères et mères dans le projet de réforme de la responsabilité civile (13 mars 2017).
Norman Doe : The Principles Of Christian Law Project.
Cyrille Dounot : La couleur et le droit canonique.
François-Régis Ducros : Aux sources de l’appel comme d’abus chez les juristes français (XVe-XVIIe s.).
Jean-Paul Durand o. p. : Représentations des groupements de convictions dans une future Chambre de la société civile en France ?
Stéphane Duroy : Le patrimoine cultuel immatériel de la France et sa protection.
Olivier Échappe : À propos des laïcs, juges ecclésiastiques.
Carlo Fantappie : L’invention du concours public.
Giorgio Feliciani : Papa Francesco e le migrazioni nei primi cinque anni di pontificato.
Silvio Ferrari : L’identité chrétienne de l’Europe.
Anne Fornerod : La loi du 9 décembre 1905 à l’épreuve des signes et emblèmes religieux.
Sylvio Hermann De Franceschi : L’ecclésiologie des manuels français de théologie à l’âge ultramontain. Le gallicanisme selon la Theologia dogmatica et moralis de Bailly et les Institutiones theologicæ de Mgr Bouvier.
Sophie Gaudemet : Histoires d’adages.
Yves Gaudemet : La liberté religieuse à l’épreuve de la laïcité.
Hélène Gaudemet-Tallon : Pouvoirs et limites du droit en matière d’enlèvement international d’enfants.
Jean-Louis Gazzaniga : Le discours religieux dans les plaidoyers d’Antoine Le Maistre (1608-1658).
Bruno Gonçalves c. o. : Rationalité canonique et intégration des traditions ecclésiales : l’exemple de la constitution Anglicanorum coetibus.
Philippe Greiner : Église – Peuple de Dieu, Église – société et souveraineté. Approche canonique.
Jean-Louis Harouel : Les élections législatives chez Balzac et Stendhal.
Iván C. Iban : Estado e Iglesia en España.
Albert Jacquemin : Le règne de Constantin : tournant ou rupture ?
François Jankowiak : Les raisons du cœur. Remarques sur les cardinaux créés in pectore.
Thibault Joubert : L’enracinement kérygmatique de la tradition canonique dans les premières sources disciplinaires (Ier-IIIe siècles).
François Julien-Laferrière : Laïcité et liberté religieuse : antagonisme ou conciliation ?
Lotte Kery : De his qui foris sunt. Le droit pénal de l’Église et ‘les autres’ au Moyen Âge classique.
Thierry Kouamé : Les compétences juridictionnelles des écolâtres cathédraux aux XIIe et XIIIe siècles.
Jacques Krynen : « Charlemagne, ou l’Église délivrée ». Sur un poème de Lucien Bonaparte.
Peter Landau (†) : Religious Freedom for Jews in the Summa « Antiquitate et tempore » to Gratian’s Decretum.
Antoine Latreille : La musique sacrée à l’épreuve du droit d’auteur.
Nicolas Laurent-Bonne : Portalis et le mariage des couples protestants : entre esprit philosophique et gallicanisme politique.
Anne Lefebvre-Teillard : Une summa decretalium peu ordinaire.
Jean-Pierre Machelon : Les propositions tendant à la constitutionnalisation de la loi du 9 décembre 1905 : droit et idéologie.
Aram Mardirossian : « La Vérité abrégée ». Les Seconds canons nicéens, premier épitomé de droit ecclésiastique arménien.
Francesco Margiotta Broglio : Le nonce Valeri, la Cagoule et les antifascistes italiens de Paris.
Bruno Martin-Gay : Le Conseil d’État sans le nom : la Commission provisoire face au contentieux des élections municipales (31 août 1871-8 août 1872).
Roberto Mazzola : La réalité européenne et son impact sur la formation d’un corpus jurisprudentiel visant à encadrer la communauté musulmane en Europe.
Francis Messner : Les mutations du système paroissial en droit local alsacien-mosellan. L’exemple du diocèse de Strasbourg.
Guerric Meylan : La concorde selon François Bourjon.
Charles De Miramon : Haymon de Bazoches, son Manuel et le droit romain.
Laura Moscati : Considérations sur la responsabilité extracontractuelle dans les codes italiens du XIXe siècle.
Antonio Padoa-Schioppa : Leibniz, théoricien et réformateur du droit.
Grigorios Papathomas : Les quatre niveaux à désinence commune de la polyarchie antiecclésiologique (les quatre déviations anti-canoniques à désinence commune de la co-territorialité, qui impliquent l’anéantissement de l’Église. Un point de vue orthodoxe).
Kenneth Pennington : The Golden Age of Episcopal Elections 1100-1300.
Emmanuel Petit : La nullité du mariage de Jérôme Bonaparte (1806) et l’influence de la doctrine gallicane du rapt de séduction sur l’officialité de Paris.
Sophie Petit-Renaud : Le duc ou le roi. Les assemblées des habitants entre délibération et soumission dans les registres de l’échevinage d’Amiens au XVe siècle.
Jean-Pierre Poly : Le portrait de l’empereur. L’ivoire Barberini et l’Église provençale aux VIe-VIIIe siècles.
Olivier Poncet : Qui fait la police à Reims à la fin des Guerres de religion ? Les enseignements d’une plaidoirie devant le parlement de Paris (1595).
Pierre-Henri Prelot : La séparation des Églises et de l’État devant le Sénat (9 novembre – 6 décembre 1905).
Albert Rigaudière : L’hôtelier de l’abbaye Saint-Géraud, la pièce de bœuf due par les bouchers, l’inflation et les consuls d’Aurillac (1298-1412).
Miguel Rodriguez Blanco : La prohibición de la difamación de las religiones en el derecho internacional : una noción inoperante ?
Patrice Rolland : Libéralisme politique, théologie libérale et historicisme juridique : la démocratie chrétienne de Laboulaye.
Franck Roumy : L’authentique Cum episcopus et ses satellites : une tentative infructueuse des glossateurs pour réglementer l’élection épiscopale.
Dimitrios Salachas : Églises catholiques orientales : leur communion avec le siège apostolique de Rome, autonomie et synodalité.
Yves Sassier : Idéal du prince et commentaire de Deutéronome 17, 14-20 dans le Policraticus de Jean de Salisbury.
Mathias Schmoeckel : La Réforme à la française : liberté religieuse et stabilité du royaume.
Jean-Philippe Schreiber : La laïcité française vue de l’extérieur, et retour…
Clarisse Simeant : Le serment de fidélité des sujets. Opinions de quelques juristes de droit savant.
Robert Somerville : Addenda canonica Concilii Claromontensis, 1095.
Patrick Valdrini : Le chirographe du pape François créant un « Conseil de cardinaux » (28 septembre 2013).
Emmanuel De Valicourt : La formalisation du ius publicum ecclesiasticum, de Luigi Taparelli d’Azeglio (1793-1852) à Camillo Tarquini (1810-1874) : histoire d’une évolution.
Catherine Vincent : Sainte Geneviève, le royaume et l’Église au début du XVe siècle, au témoignage des Miracles par personnages (Paris, Bibliothèque Sainte-Geneviève, ms. 1131).
Audrey Virot : La réorganisation des paroisses du diocèse de Rome par Léon XII. Le cas de Saint-Yves-des-Bretons.
Nicolas Warembourg : « Exquirere veritatem tormentis secundum iustitiam ». Quelques réflexions à propos d’un passage de l’Expositio super Job de Thomas d’Aquin sur la licéité de la torture judiciaire.

Michèle Bégou-Davia, Florence Demoulin-Auzary et François Jankowiak (dir.), Rerum novarum ac veterum scientia. Mélanges en l’honneur de Brigitte Basdevant-Gaudemet, Paris, Mare & Martin, 2020.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.