Dictionnaire des Dominicains : nouvelles notices sur la Syrie

L’AFHRC signale la publication de nouvelles notices du Dictionnaire biographique des frères prêcheurs. Dominicains des provinces françaises (XIXe-XXe siècles) né en 2011 à l’initiative de Tangi Cavalin et Nathalie Viet-Depaule.

La présence savante des dominicains français au Moyen-Orient est connue : l’École biblique et archéologique de Jérusalem et l’Institut dominicain d’études orientales du Caire illustrent, chacun à leur manière, cette tradition érudite de l’Ordre des frères prêcheurs. Il est une autre forme d’insertion dans les sociétés issues de l’ancien Empire ottoman qui a moins retenu l’attention, celle de la mission auprès des populations chrétiennes orientales, catholiques ou non. Les itinéraires de Jacques Savey (1910-1942), Georges Nassour (1918-1976) et Jourdain De Rudder (1909-1979) ont en commun d’éclairer des facettes de cette entreprise missionnaire d’un autre type, par leur participation en particulier, à la mission dominicaine de la Haute-Djézireh (Syrie) entre 1936 et 1946 : l’histoire de cette brève implantation, entre mission religieuse, service des intérêts français au Levant et engagement humanitaire dans une région hautement stratégique éclaire tant l’histoire des dominicains que la naissance de la Syrie actuelle.

Il s’agit des notices biographiques de :

– Ignace Nassour :
– Jourdain de Rudder :

Pour rappel : le Dictionnaire biographique des frères prêcheurs. Dominicains des provinces françaises (XIXe-XXe siècles) est né en 2011 à l’initiative de deux chercheurs, Tangi Cavalin et Nathalie Viet-Depaule et avec la collaboration des archivistes de l’Ordre en France, Jean-Michel Potin et Augustin Laffay. Cette œuvre collective est soutenue par une institution de recherche (CEMS/IMM/EHESS) et par les Provinces dominicaines de France et de Toulouse. Il est accessible en cliquant sur le lien suivant :

https://journals.openedition.org/dominicains/

L’objectif est d’offrir, à terme, l’accès à un corpus d’environ 4 500 dominicains, soit sous forme de notices rédigées par des spécialistes, soit sous forme de notices brèves (dont certaines seront ultérieurement remplacées par des notices longues). Deux types d’entrées s’ajoutent à ce classement biographique : des notices géographiques afin de situer les lieux de la vie religieuse dominicaine dans l’espace français et mondial ; des notices thématiques permettant d’appréhender les multiples facettes de la présence dominicaine dans la société.

Conçu pour l’édition électronique, le dictionnaire offre aux lecteurs la possibilité de construire une navigation à leur mesure à partir de plusieurs index (auteurs des notices, index géographique, thématique et des personnes citées). Ces index ont pour fonction de dessiner la place qu’occupent les dominicains dans la culture contemporaine.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.