Parution : S. Scatena, Taizé, une parabole d’unité

S. Scatena, Taizé, une parabole d’unité, Histoire de la communauté des origines au “concile de jeunes” [trad. française de l’italien Storia della comunità dalle origini al concilio dei giovani], Bibliothèque de la Revue d’histoire ecclésiastique (BRHE 108), 2020, 650 p.

Chapitre important de l’histoire du XXe siècle religieux européen, l’itinéraire de la communauté de Taizé a croisé les différents événements qui ont marqué la recherche de l’unité des chrétiens divisés et l’histoire de nombreuses églises du continent entre la Seconde Guerre mondiale et la chute du rideau de fer. Première communauté cénobitique masculine née sur terrain réformé, vite devenue point de rencontre d’une sorte d’église œcuménique en gestation, Taizé a interpellé les chrétiens et les églises en des lieux et en des temps différents. Observatoire original des événements caractéristiques de la soif d’unité qui a fait irruption parmi les chrétiens au cœur du XXe siècle, Taizé attendait encore un nécessaire effort d’historicisation. Ce volume essaie de répondre à cette exigence grâce à l’étude d’une très riche documentation inédite, conservée à Taizé et en beaucoup d’autres archives européennes. Ce travail est le fruit d’une recherche de nombreuses années, consacrée aux premières décennies de l’histoire de la communauté fondée par Roger Schutz : depuis les premiers projets communautaires partagés avec quelques amis au lendemain du déclenchement de la guerre, jusqu’à l’annonce, au printemps de 1970, d’un « état conciliaire » tout à fait inédit pour sortir de l’impasse où se trouvait l’œcuménisme après les promesses du début des années 60. Les origines, l’évolution, l’accueil et les résistances rencontrées par cette création communautaire originale constituent donc l’objet de ce volume. Cette ouvrage entend donc suivre, reconstruire et documenter l’« itinérance » de Taizé entre les différentes réalités ecclésiales ainsi que le dynamisme déployé par cette communauté au long des différentes lignes de fracture de l’histoire du XXe siècle.

Silvia Scatena est professeure d’histoire contemporaine à l’Université de Modène et Reggio Emilia et collabore depuis 1995 avec la Fondation pour les sciences religieuses de Bologne. Elle a enseigné en 2014/2015 l’ histoire du christianisme à l’Université Catholique de LLN, était membre du comité de direction de la revue Concilium et est actuellement directrice de la revue Cristianesimo nella storia. Ses recherches portent sur l’histoire du concile II du Vatican, sur sa réception en Amérique Latine et sur l’histoire de l’œcuménisme.

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search