Bernard Giroux (dir.), Voir, juger, agir. Action catholique, jeunesse et éducation populaire (1945-1979)

Bernard Giroux (dir.), Voir, juger, agir. Action catholique, jeunesse et éducation populaire (1945-1979), Rennes, PUR, 2022. 

Il y a près d’un siècle, les premières réunions de la Jeunesse ouvrière chrétienne française se tenaient à Lille. Assemblés autour d’un prêtre, de jeunes hommes s’engageaient pour rendre aux ouvriers leur fierté et leur apporter la foi. Bien vite se sont organisées des associations comparables pour les jeunes garçons et filles issus d’autres catégories sociales. Ces mouvements n’ont pas permis la rechristianisation espérée, mais ils sont devenus de formidables vecteurs d’éducation populaire ; ils ont bouleversé la vie de plusieurs générations de militants et ont formé nombre de cadres pour la société et pour l’Église.

Cette dernière contrôlait et appuyait cette mobilisation des laïcs, qu’elle appelait « Action catholique spécialisée ». Mais ce terme traduit-il vraiment la diversité des expériences vécues à la base ? Etcomment expliquer l’épuisement de ce dispositif si performant jusqu’aux Trente Glorieuses ? Comment ces bouleversements ont- ils été vécus ? les énergies et les convictions sociales, politiques et religieuses se sont-elles ensuite réinvesties ? En abordant ces questions, cet ouvrage – qui mêle les analyses scientifiques aux témoignages d’anciens militants et aumôniers – permet de mieux comprendre les profondes mutations de la société française, du militantisme et du christianisme.

Cet ouvrage, réalisé dans le cadre du Pôle de conservation des archives des associations de jeunesse et d’éducation populaire (Pajep), rassemble les contributions de deux journées d’étude issues de ses travaux.

Bernard Giroux, ancien élève de Sciences Po, docteur en histoire, professeur agrégé, est spécialiste des mouvements de jeunesse catholiques.

 

Table des matières

Bernard Giroux, Introduction – L’Action catholique spécialisée de la jeunesse. Une fausse évidence ?. .

Première partie EXPÉRIENCES DE MILITANTS (1945-1965)

Yvon Tranvouez, L’Action catholique spécialisée de 1945 à 1965. Vue générale.

Vincent Flauraud, Expériences jacistes. Égo-récits de militants aveyronnais dans les années 1950.

Claire Bailly Alemu, Origines, parcours et vécus des militant(e)s de la JAC/F jurassienne dans les années 1950.

Jacques Meunier, La JEC, école d’ouverture à la vie militante et à une foi agissante.

Jean Divo, La JOC, « une école, un corps représentatif », 1945-1965.

Jacqueline Garet, La JOC, chemin pour un engagement citoyen et la recherche de foi en vérité.

Seconde partie L’ÉCLATEMENT DE L’ACTION CATHOLIQUE SPÉCIALISÉE

(1965-1979)

Yann Raison du Cleuziou, Transformer la société et réinventer l’Église. Les enjeux de l’histoire

des mouvements de jeunesse de l’Action catholique entre 1965 et 1979 .

Jean-Marie Roglet, De la JOC à la JMC. Une même mission

Bernard Giroux, La Jeunesse étudiante chrétienne après Mai 68. Que faire de sa vieille Bible ?.

Jean-Yves Baziou, L’abandon du mandat de l’Action catholique par les évêques.

Jacques Teissier, La JICF, enfanter la vie et la justice « entre amies ». Une singulière originalité.

Marie-Madeleine Jaubert, Une jeunesse accompagnée par la JICF.

Myriam Bizien Filippi, Jeunesse ouvrière chrétienne, jeunesse ouvrière croyante ?

La JOC-F française et ses membres musulmans (années 1960 et 1970).

Bernard Giroux et Vincent Flauraud, Conclusions.



Citer ce billet
afhrc (2022, 19 mai). Bernard Giroux (dir.), Voir, juger, agir. Action catholique, jeunesse et éducation populaire (1945-1979). Carnet de l’Association française d’histoire religieuse contemporaine. Consulté le 21 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/arrb

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search