Parution : Olivier Chatelan, Des allers sans retours ? Les prêtres français en Amérique latine 1961-1984

Olivier Chatelan, Des allers sans retours ? Les prêtres français en Amérique latine 1961-1984, laboratoire LARHRA, collection Chrétiens et Sociétés, Documents et mémoires, juin 2023. 

 

Le Comité épiscopal France – Amérique latine semble oublié aujourd’hui… et pourtant ! Pendant trente ans, entre l’ouverture du Concile Vatican II (1962) et la célébration ambigue du 500e anniversaire de la découverte de l’Amérique (1992), cet organisme a fonctionné comme une véritable gare de triage pour envoyer des prêtres français dans les favelas de São Paulo ou sur les plateaux andins, à la demande d’évêques locaux effrayés par l’aura de la révolution cubaine. Le livre raconte comment les évêques de France ont largement improvisé une réponse collective à cet élan soutenu par Rome, en s’appuyant sur une génération de jeunes prêtres qui, une fois sur place, tombent amoureux d’une Amérique latine mythifiée qu’incarnent alors l’« évêque des pauvres » Hélder Câmara, le révolutionnaire Ernesto Guevara ou l’archiprêtre Ivan Illich installé à Cuernavaca, auprès duquel viennent se former des centaines de clercs missionnaires européens et nord-amé- ricains. Très rapidement, avec l’instauration des dictatures militaires et l’essor de la théologie de la libération, le CEFAL est sommé de choisir son camp. Les empri- sonnements de clercs français se multiplient, accusés d’être des agents du commu- nisme mondial. Tout à la fois instance officielle de l’épiscopat et caisse de résonance des militants tiers-mondistes, le Comité navigue à vue dans un contexte politique et religieux qui s’est radicalisé et il ne peut empêcher l’assassinat de deux des siens, Gabriel Longueville et André Jarlan.

Cet ouvrage est une invitation à découvrir une histoire transatlantique jamais écrite, celle d’un moment « Amérique latine » en France qui, à travers un imaginaire et des engagements, a suscité des malentendus mais aussi des amitiés durables. Passeurs entre deux mondes, ces hommes aux trajectoires souvent peu ordinaires se sont brûlés au contact d’une double utopie : celle d’une Église catholique imperméable aux luttes politiques et celle d’une France gaullienne puis mitterrandienne « amie des peuples » de l’autre côté de l’Atlantique sud.

Chrétiens et Sociétés Documents et Mémoires n° 48

Volume I

I. L’appel et la conversion

Introduction
Prologue : une lettre et des questions
Chapitre 1 Une création improvisée
Chapitre 2 Tâtonnements et recherche de partenaires
Chapitre 3 Le CEFAL et la question latino-américaine à l’heure du Concile Chapitre 4 Le temps de l’optimisme (janvier 1966 – automne 1968)

Volume II

II. Le tragique et la conscience

Chapitre 5 Les années 1968 : la montée des contestations Chapitre 6 Le CEFAL dans la tourmente (1971 – 1976) Chapitre 7 Le CEFAL est-il (encore) un comité épiscopal ? Chapitre 8 Désenchantement et résiliences (1977-1984) Conclusion

Sources
Bibliographie
Annexe : Liste des 213 fidei donum français partis en Amérique latine avant 1985

Prix IdA de la Monographie 2022



Citer ce billet
afhrc (2023, 16 avril). Parution : Olivier Chatelan, Des allers sans retours ? Les prêtres français en Amérique latine 1961-1984. Carnet de l’Association française d’histoire religieuse contemporaine. Consulté le 21 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/arrz

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search