Offre de contrat postdoctoral sur l’arrivée des femmes dans les facultés de théologie au XXe s. (Univ. Saint-Etienne)

Contrat postdoctoral sur l’arrivée des femmes dans les facultés de théologie au XXe s. dans le cadre d’un projet au sein du laboratoire LEM-CERCOR, Université Jean Monnet, à Saint-Étienne (d’une durée initiale de 6 mois).  

Date de prise de fonction : 1er septembre 2024 ou 1er janvier 2025.

Durée du contrat : 6 mois (possiblement prolongés).

Quotité : 100 %

Lieu de travail : Saint-Étienne, une partie en télétravail possible

Rémunération : 2890 euros (2322 euros net).

Profil du poste

Ce contrat de recherche s’inscrit dans un projet bénéficiant de l’aide Élan Recherche de l’Université Jean Monnet (Saint-Étienne). Porté au sein du LEM-CERCOR, il vise à interroger la façon dont les institutions religieuses ont réagi et ont accompagné la mutation socio-culturelle fondamentale qu’a été l’accès des femmes à l’enseignement secondaire puis supérieur, à partir de la fin du XIXe siècle. Le projet cherche ainsi à éclairer les conséquences de l’arrivée des femmes à l’Université sur les rapports de genre, de savoir et de pouvoir dans un univers religieux où le clergé a longtemps été dépositaire du savoir intellectuel. Au croisement de l’histoire religieuse, de l’histoire des femmes et du genre et de l’histoire de l’enseignement, il cherche à comprendre comment, ultimement, la théologie universitaire – domaine traditionnellement masculin réservé à la formation des clercs, s’ouvre aux femmes.

Au sein de ce projet, le contrat postdoctoral se concentrera sur la question de l’arrivée des femmes dans les facultés de théologie, au XXe siècle. Il s’agira de mener un travail de recensement dans les archives de facultés de divers pays, essentiellement de l’aire germanophone, et de constituer une base de données des premières étudiantes et professeures de théologie, avec l’ingénieur informatique au CERCOR et en lien avec la Maison des Sciences de l’Homme (MSH) de Lyon/Saint-Étienne. Outre les registres et annuaires des universités et instituts catholiques, les procès-verbaux des conseils du recteur et la correspondance avec la Congrégation des séminaires et des universités, instance de la Curie romaine qui les supervise, devront aussi être consultés pour voir les débats qu’il y a pu avoir autour de l’admission des femmes dans les facultés de théologie.

Missions du poste

  • Recenser l’arrivée des premières étudiantes et professeures de théologie dans diverses universités, essentiellement dans l’aire germanophone (Suisse : Genève, Fribourg, Lausanne ; Allemagne : Tübingen, Munich, Münster, Mayence).

  • Constituer une base de données qui puisse être alimentée de façon collaborative.

  • Enquêter sur les débouchés offerts aux étudiantes en théologie en Allemagne et en Suisse au XXe siècle.

Profil recherché

  • Être titulaire d’un doctorat depuis moins de trois ans (à compter de la prise du poste) en histoire ou en études germaniques, en cohérence avec les compétences requises.

  • Avoir une bonne maîtrise de l’histoire religieuse, de l’histoire des femmes, et de l’histoire de l’aire germanophone au XXe siècle.

  • Avoir une expérience du travail en archives.

  • Avoir une appétence et une maîtrise de la conceptualisation des données de la recherche en sciences humaines et sociales.

  • Avoir une bonne maîtrise de l’allemand.

Cadre de travail et encadrement

La personne recrutée disposera d’un poste de travail au LEM-CERCOR, dont les locaux se situent au sein de l’Université Jean Monnet, à Saint-Étienne (campus Tréfilerie). Elle devra pouvoir se déplacer pour travailler en archives en Suisse et en Allemagne (frais de déplacement pris en charge par le financement Élan Recherche).

Elle travaillera sous la responsabilité de Clarisse Tesson, maîtresse de conférences à l’Université Jean Monnet, qui dirige le projet.

Candidater

Les candidatures sont à envoyer par mail avant le 20 mai 2024 à l’adresse suivante : clarisse.tesson@univ-st-etienne.fr, en joignant un CV détaillé, une lettre de motivation et une copie du rapport de soutenance de thèse. Une session d’entretiens en visioconférence est à prévoir entre le 10 et le 15 juin 2024.



Citer ce billet
afhrc (2024, 1 mai). Offre de contrat postdoctoral sur l’arrivée des femmes dans les facultés de théologie au XXe s. (Univ. Saint-Etienne). Carnet de l’Association française d’histoire religieuse contemporaine. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/10shw

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search