Colloque, 6-7 septembre 2012 : La liberté à l’époque de Jacques Maritain, 1931-1939

Les 6 et 7 septembre 2012, sous la direction de Philippe Vallin, Luc Perrin et Jean-Louis Clément (Université de Strasbourg) se tiendra à l’Institut d’Études Politiques de Strasbourg un colloque international pluridisciplinaire portant sur La liberté à l’époque de Jacques Maritain 1931-1939. Il s’agit de revenir sur « l’esprit des années Trente » et sur la place qu’y occupa Jacques Maritain. En effet, de 1936 à 1939, celui-ci a dispensé un cours sur la liberté à l’Institut Catholique de Paris. A la différence des années 1920 durant lesquelles, en France, l’accent est mis sur l’autorité et la crise qu’elle traverse, les années 1930 dissertent sur la liberté. Les degrés de compréhension de ce mot sont divers et variés. La liberté selon René Clair tel qu’il la présente dans son film A nous la liberté (1931) est-elle la même que celle du slogan du Front Populaire « Pain, Paix, Liberté » ? Comment cette époque a-t-elle compris ce mot sur tous les plans littéraire, économique …etc. ? Comment l’enseignement de Jacques Maritain s’inscrit dans cette atmosphère ? En quoi est-il dépendant ou non de ce contexte ?
Ce colloque pluridisciplinaire entend apporter des éléments de réponse à cette question en la plaçant dans un contexte tout autant européen que français.

Programme :

Jeudi 6 septembre 2012

Séance de l’après-midi : La liberté dans quel contexte ?

14h : Sylvain Schirmann, directeur de l’IEP de Strasbourg : Accueil.
14h15 : Mgr Aldo Giordano, Observateur permanent du Saint-Siège auprès du Conseil de l’Europe : Introduction du colloque.
14h30 : Vittorio Possenti, Université de Venise : Sur le but de la politique et de la liberté : J. Maritain et E. Böckenförde.
15h : Juan Manuel Pelaez Albendea, Université de Malaga : Comment se pose la question de la liberté en Espagne de 1931 à 1939 ?
15h30 : Pause.
16h : Agnès Graceffa, Université de Lille III : Quelle liberté au Moyen-âge ? L’analyse des historiens médiévistes français dans les années trente au regard des cas belges et allemands.
16h30 : Pierre-Yves Kirschleger, Université Paul-Valéry-Montpellier III : La liberté dans les débats du protestantisme français.
17h : Philippe Vallin, Université de Strasbourg : La liberté dans la doctrine de l’Église catholique.
17h30 : Débats.
18h : Clôture de la séance de l’après-midi.
19h30 : Dîner offert aux intervenants du colloque.

Vendredi 7 septembre 2012

Séance de la matinée : La liberté dans les milieux maritaniens
Présidence : Michel Deneken, vice-président de l’Université de Strasbourg.

9h00 : Jeronimo Molina Cano, Université de Murcie : La querelle du machiavélisme : Jacques Maritain et Raymond Aron (1936-1945).
9h30 : Michel Fourcade, Université Paul-Valéry-Montpellier III : Autour de La Cité Libre : Maritain et le néo-libéralisme.
10h : Pause.
10h30 : Raphaël Kling o.p. : Une philosophie thomiste de la liberté : le cours de Jacques Maritain à l’Institut catholique de Paris de 1936 à 1939.
11h00 : Jean Chaunu, docteur en histoire, Collège Stanislas, Paris : Liberté du spirituel face aux trois totalitarismes dans les milieux intellectuels chrétiens en France (1930-1940).
11h30 : Débats.
12h : Clôture de la séance de la matinée.
12h30 : Déjeuner.

Séance de l’après midi : Les alentours de la liberté
Présidence : Philippe Capelle-Dumont, Université de Strasbourg.

14h : Michel Emmanuel, agrégé et docteur en Histoire, Paris : Il n’est pas thomiste, mais il sait pourquoi. Le cas de l’abbé Maxime Charles (1908-1993).
14h30 : Jean-Louis Clément, Université de Strasbourg : La liberté de Georges Bernanos (1936-1938).
15h30 : Guillaume Payen, Fondation de la Mémoire de la Shoah : La liberté selon Martin Heidegger philosophe nazi 1931-1939.
16h : Pause.
16h30 : Ludovic Laloux, Université Montesquieu-Bordeaux IV : La liberté d’entreprise à l’épreuve de la crise économique des années trente : l’exemple de la production de la betterave et des raffineries de sucre.
17h : Débats.
17h30 : Conclusions.
18h : Fin du colloque.

Le colloque est financé par le Conseil Général du Bas-Rhin, l’Université de Strasbourg, le laboratoire F.A.R.E. de l’U.D.S., l’École doctorale de Théologie et de Sciences Religieuses de l’U.D.S. et l’Équipe d’accueil en théologie et sciences religieuses de l’U.D.S.

Lieu du colloque :
Les séances se déroulent dans la Salle du Conseil (201) de l’Institut d’Études Politiques (47 avenue de la Forêt-Noire, Strasbourg)
Entrée : 1 rue Saint-Georges
Accès : Tram C arrêt Observatoire ; prendre la rue de l’Observatoire. L’IEP est le bâtiment à droite de l’église Saint-Maurice (10 minutes de marche).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire